Prison Putsch 1 d’Ophélie Hervet

Acheter sur Amazon

Quatrième de couverture :

Alessio a dévoué sa vie à son clan. Et si protéger sa famille signifie passer plusieurs années derrière les barreaux, c’est un sacrifice auquel il consent. Pour assurer ses arrières une fois en prison et mettre son neveu à l’abri de sa pire ennemie, l’héroïne, Alessio a tout prévu. Il sait comment placer ses pions entre les murs opaques du pénitencier, quelles alliances nouer et qui éviter de contrarier. Après tout, ce n’est pas son premier séjour à l’ombre… 

Toute cette mécanique bien huilée vole en éclats quand Alessio rencontre PA, son codétenu. PA, ouvertement gay, putain attitrée du parrain, est tout ce qu’Alessio n’est pas. Ou tout ce qu’il n’a jamais pu s’avouer être. 

Bientôt, son neveu n’est plus le seul qu’Alessio veut protéger même si, pour cela, il faut parfois tout risquer et se dresser contre ceux qui détiennent le pouvoir : devenir parrain à la place du parrain pour rafler la mise. Une entreprise dont Alessio risque de ne pas ressortir indemne. Ou vivant. 

Et si c’était derrière les barreaux, à l’abri des regards et du monde extérieur, qu’Alessio était le plus libre ?

L’Avis d’Eric :

Je ne connaissais pas l’auteure et je dois dire que la couverture m’a interpellé et après lecture correspond tout à fait au roman.

Ecrire une romance dans le milieu carcéral n’est pas évident et c’est avec une plume sans fioritures superflues que l’auteure nous conte cette histoire.

J’ai aimé le récit qui se déroule assez facilement, l’intrigue est prenante et je dois avouer que je n’ai pas pu lâcher le roman avant d’être parvenu à sa fin. Les personnages prennent vie devant nos yeux, cet univers de violence et soumis à la loi du plus fort est sans fard. On nous l’expose sans ménager notre susceptibilité et cela ne rajoute que plus de crédit au roman.

On a quelques personnages dont on aimera en savoir plus lors d’un tome 2. Alessio et PA ne nous laissent pas indifférents, écorchés par la vie qu’ils sont. L’auteure a su les créer de telle manière qu’il nous semblent totalement réels. Parfois on sent un peu de caricature mais cela est très léger.

J’ai adoré le paradoxe d’être libre alors qu’on est enfermé.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré ma lecture du début à la fin et je ne saurais que trop vous recommander de vous aussi lire cette romance atypique qui ne vous laissera pas indifférent, loin de là…


4 réflexions sur “Prison Putsch 1 d’Ophélie Hervet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s