Présentation par Charlie du Tome 2 des passeurs de Lumière de Blandine P. Martin

80768014_2542741622713762_3608989516213256192_o

Bonjour à tous !

Ici, Charlie !

Ceux qui ont lu le 1ertome des passeurs de Lumière me connaissent déjà : c’est moi, le nouveau meilleur pote de la terre entière, selon les dires d’Elisa.

Faut bien admettre que la miss a fichu un sacré bazar dans nos vies lorsqu’elle est devenue Passeur. Un vrai raz-de-marée ! C’est sans doute pour ça que je l’ai tout de suite adorée.

On a pas mal de points communs, faut dire : deux bouts en train passionnés de choses vraies, d’instants de rire et de cinéma… deux fêtards, aussi !

Enfin bref, parlons un peu de l’avenir.

Je n’ai pas de boule de cristal, mais puisque j’ai tenu un rôle essentiel dans la suite des aventures des Passeurs de Lumière, je connais l’histoire avant même que vous ne la découvriez !

Mesdames et messieurs, un conseil : prévoyez les mouchoirs (je n’ai pas dit que ce serait triste, on peut aussi pleurer de joie, hein ! Quoique, vous ferez sans doute un peu des deux !), le défibrillateur, et attachez vos ceintures !

Le grand huit à sensations fortes reprend sa marche !

Et nos tourtereaux maudits auront du pain sur la planche pour que notre quotidien retrouve sa quiétude habituelle. Tous deux vont devoir assumer leur faute, et en paieront les conséquences.

Alors bien sûr, ma p’tite Elisa pourra compter sur nous tous, je ne compte pas la lâcher si facilement.

Mais ce ne sera pas simple, d’autant que son examen officiel approche à grands pas. Notre groupe soudé sera son meilleur allié, et on va même lui en faire baver un peu, juste histoire d’assurer ses arrières ! Enfin, vous verrez…

Ça me fait marrer rien que de repenser à ça…

Arf, et puis, au diable les lois d’antan, l’amour ne se contrôle pas, si ? J’veux dire, ça se saurait si on était capable de choisir de qui on tombe amoureux…

Mais je ne me fais pas de bile, ils y arriveront, à dépasser tous ces obstacles, s’ils sont faits pour être réunis. La seule ombre au tableau, en fait, ce n’est pas de notre groupe qu’elle vient.

Mais du passé.

Quand on roule sa bosse aussi longtemps que nous, le vécu s’accumule, les expériences, bonnes ou mauvaises, aussi.

Les fantômes resurgissent parfois, pour semer la zizanie, et c’est exactement ce qu’il va se produire…

Quand la statue montre le ciel, l’idiot regarde le doigt de la statue.

Pour le coup, on pourrait tous avoir un rôle dans Amélie Poulain, parce qu’on n’a rien vu venir. En y songeant, c’est une constante au fil du temps…

Ce qui me rassure, dans tout ça, c’est que je connais le fin mot de l’histoire, et je peux vous garantir qu’il est beau ! On sourit, les enfants, c’est une romance que l’on vous raconte, une belle et puissante histoire d’amour, et jusqu’à la dernière phrase, vous tomberez des nues, comme je l’ai moi-même fait.

Une seule destination : l’Amour, encore et toujours. Place aux sentiments !

Sur ce, vous ne saurez absolument rien de plus de ma part. J’en ai déjà trop dit !

On se voit le 20 janvier pour la sortie du tome 2 !

Charlie O’Connell.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s