De Rêves en Livres…

Love stage vol 5 d’Eiki Eiki & Taishi Zaou

LoveStage-5-jaq-176

Sortie le 26 Mars 2015

Acheter chez Amazon
Love stage Vol.5

Résumé :
Le tournage de la série dans laquelle Izumi et Ryôma se partagent la vedette débute enfin. Nos deux amoureux devraient être aux anges de pouvoir travailler ensemble, mais ils se disputent à cause de Kisaragi, le producteur.
Izumi s’énerve et dit à Ryôma que tout est fini entre eux et qu’il ne lui adressera plus jamais la parole. Cependant, il n’imagine pas l’effet de ses paroles sur ce dernier.
Un drame sans précédent attend nos deux héros.

L’Avis de Tsuki :
Ca peut vous paraître étrange que je commence par vous donner mon avis sur le volume 5 alors que vous n’avez pas eu ceux des 4 premiers, je vais vous faire un petit résumé de ces derniers et vous dire ce que j’en ai pensé avant de vous en dire plus précisément sur ce cinquième opus.

Izumi est un jeune garçon « normal » aux tendances geek qui se voit bien mangaka alors qu’il n’a pas de talent pour le dessin, dans une famille qui l’est moins, sa mère est une grande actrice, son père un ancien chanteur reconnu et son grand frère est la star d’un groupe très en vogue au japon.
Un jour, il se voit contraint de tourner dans une pub pour une agence matrimonial, pourquoi ? Parce que lorsqu’il était petit il avait remplacé la jeune actrice qui n’était pas là, en effet il possède un physique très androgyne et des traits vraiment fins. Ryôma, un jeune acteur en plein essor, tombe alors sous le charme de celui qu’il pense être une belle jeune fille, durant tout ce temps il a toujours espéré la revoir et lui avouer son amour, mais le jour venu il découvre la véritable identité d’Izumi, se rétracte et fuit. Mais… ses sentiments persistent et c’est alors qu’un jeu du chat et de la souris, un jeu de séduction drôle et tendre se met en place entre les deux héros de cette histoire.

J’ai commencé par lire les 3 premiers d’une traite et j’avais beaucoup aimé l’humour, la légèreté et pourtant la sincérité des sentiments des personnages, de plus les dessins sont vraiment beaux ce qui ajoute un plus à cette série. J’avais hâte de lire la suite et pourtant il m’a fallu un peu de temps pour m’y mettre, le troisième tome se termine sur un événement attendu par les fujoshis et l’on a envie de savoir comment va se dérouler la vie de nos héros une fois ce pas franchis. Ce que nous dévoile le tome 4 avec toujours autant d’humour et de tendresse mais aussi plus de maturité. La fin de ce quatrième tome annonce de changement et c’est ainsi que je me suis ruée sur le 5…

C’est donc de ce dernier que je vais vous parler sans trop vous en révéler, suite à la dispute entre Izumi et Ryôma alors qu’ils ont un tournage à assurer ensemble, Ryôma découvre le talent d’acteur d’Izumi et doute de ses propres capacités. Mais le réalisateur a une botte magique qu’il a utilisé avec succès sur l’acteur débutant (car sa naïveté est sans borne) et pense pouvoir en faire de même avec Ryôma mais, les conséquences sont inattendues et pas du tout dans les plans du réalisateur même si finalement ça l’arrange.

J’ai beaucoup aimé ce tome qui change un peu des précédents, car la relation entre Izumi et Ryôma a changé, mais je ne vous dirais pas en quoi, en quelque sorte les rôles s’inversent et c’est assez impressionnant de voir Izumi se démener autant pour son amoureux. L’humour est bien entendu toujours présent, je pense que sans cela la série perdrait un peu de son sens, même si au fil des volumes les personnages évoluent et grandissent. J’aime ce que les mangakas font des héros et de leur caractère, elles tentent de les faire évoluer mais le naturel revient vite au galop comme dit l’adage.

Le dessin est toujours aussi attrayant et expressif, on lit en les personnages aussi facilement que s’ils disaient ce que qu’ils pensent et c’est un grand avantage je trouve dans un manga, quand les personnages manquent d’expressivité, à moins que ce soit dit dès le début comme dans Silent Love, la lecture peut vite devenir fade. Ce qui n’est vraiment pas le cas ici, je prends beaucoup de plaisir à suivre ces personnages plus qu’attachants, et il n’y a pas que Izumi et Ryôma mais aussi Rei, le manager d’Izumi qui est aussi comme un grand frère pour lui, et le véritable grand frère Shôgo, un peu benêt et particulièrement protecteur envers son petit frère, je les adore ces deux là et j’aimerais beaucoup lire un tome qui leur serait consacré !

En conclusion, un tome qui va dans la continuité des autres, cette série est très rafraîchissante, c’est drôle, plein de tendresse, des rebondissements, pas trop de niaiserie même si, ne nous mentons pas, ça reste un yaoi, ce n’est pas non plus In these world qui est vraiment dark. J’adire cette série et j’ai hâte de les retrouvé dans de prochaines aventures, si vous ne connaissez pas encore Love Stage et que vous aimez, vous amusez dans vos lectures, n’hésitez plus, c’est celui qu’il vous faut !! J’avais découvert Eiki Eiki et Taishi Zaou au début de mes lectures dans ce genre, Dear Myself et World’s End sont resté dans mes lectures favorites du Yaoi et cette série ne fait que le confirmer davantage, ce sont des mangakas à suivre !!

Tagué: , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :