De Rêves en Livres…

10 Count Vol 1 et 2 de Rihito Takarai

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Acheter sur Amazon :
10 count Vol.1
10 count Vol.2

résumé :
Shirotani est un jeune homme brillant atteint de mysophobie ( peur d’être contaminé par des microbes). Quand le chef d’entreprise pour lequel il travaille est victime d’un accident, il rencontre Kurose, un jeune homme qui lui conseille de se faire soigner et lui laisse la carte d’une clinique psychiatrique. Le lendemain, Shirotani se rend à la clinique et comprend que Kurose est l’un des psychiatres qui y travaillent. Les deux noueront alors une relation qui dépassera bientôt le cadre médecin-patient…

L’Avis de Tsuki :
Voici une série de Rihito Takarai qui sort des sentiers battus des yaoi, en effet le fait de traiter de phobies et de TOC est quelque chose que je n’avais jamais vu avant. J’avoue que j’ai été agréablement surprise par cette histoire, c’est prenant, émouvant, séduisant, sérieux sans être pompeux.

Le volume 1, nous raconte la rencontre entre Shirotani, jeune homme qui vit dans la peur d’être contaminé au moindre contact, il porte constamment des gants et se lave les mains tellement souvent qu’elles sont très abîmés et Kurose, un psychiatre qui va chercher à l’aider à passer outre en lui faisant écrire une liste de 10 actes du plus « simple » ou plus repoussant que Shirotani devra effectuer par étapes.

Ce premier opus est très doux, il ne s’y passe rien de charnel entre nos 2 héros et j’ai envie de dire « tant mieux » contrairement à la majorité des yaois où les héros se sautent dessus dès le début, ici un lien professionnel mais dans un cadre amical se forme. J’ai beaucoup apprécié ce point, on sent une certaine attirance mais on sait également que part la phobie de Shirotani, leur relation évoluera différemment.

Le volume 2, passe à la vitesse supérieure, Kurose avait annoncé à Shirontani qu’il ne pouvait plus le voir, ne comprenant pas ce revirement ce dernier se renferme et refuse de sortir de chez lui. Mais un appel d’un collègue de Shirotani à Kurose va changer les choses et le psychiatre va avouer ses sentiments à Shirotani, qui sera d’abord en colère envers le comportement de Kurose pour finalement ne pas comprendre le tumulte de ses propres sentiments.

Un second volume plus « actif » et pourtant toujours aussi doux, il y a beaucoup moins de réserve que dans le premier, Kurose veut faire comprendre à Shirotani ses sentiments et sait qu’il n’y a pas 36 façons de faire, même si cela doit mettre le jeune homme en colère et perdu. J’ai plutôt aimé ce revirement de situation, ça peut paraître « violent » comme « traitement » (que de guillemets!) mais ça rejoint finalement le schéma du manga yaoi dont on à l’habitude tout en gardant son côté unique.

Pour ce qui est du dessin, j’en suis fan, c’est fin, détaillé et alors que toutes les émotions passent sur le visage de Shirotani qui le rend attendrissant, très touchant on a envie de le protéger, celui de Kurose est assez inexpressif, il garde un côté très secret, presque fermé mais son dialogue démontre une réelle envie de conquérir le cœur et le corps de Shirotani.

En conclusion, un début de série que j’ai vraiment aimé, autant par l’histoire que par le coup de crayon de Rihito Takarai. Une histoire riche, étonnante, originale, réunissant de l’émotion, de la sensualité à un sujet peu abordé et qui pourtant crée une histoire pleine de surprises, de tendresse et de douceur, sans pour autant mettre de côté le côté charnel qui paraîtra peut-être maladroit mais qui sera probablement un déclic pour nos héros. Je vous conseille vivement de découvrir ce petit bijou.

Tagué: , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :