De Rêves en Livres…

Par le feu 1 : Le baptême du feu d’Andrew Grey

IMG_0138.JPG

Sortie le 21 Octobre 2014 chez Dreamspinner Press

Acheter chez Dreamspinner Press
Le baptême du feu

Acheter chez Amazon
Le Baptême du Feu (Par le Feu t. 1)

Quatrième de couverture :
Dirk Krause est un connard de première. Sa vie est un enfer par sa propre faute, et il rend tous ceux qui l’entourent tout aussi malheureux. Quand il se blesse au travail, il se montre odieux envers le personnel de l’hôpital, et bien sûr, aucun membre de son équipe ne daigne lui rendre visite.

Lee Stockton est le petit nouveau de la caserne, et il écope donc d’une mission : amener à Dirk un bouquet de bon rétablissement de la part des autres pompiers de l’équipe. À la surprise de Dirk, Lee lit en lui comme dans un livre ouvert et voit clair dans son jeu. Lee semble déterminé à pousser Dirk à arrêter de se comporter comme un salaud pour repousser ceux qui l’entourent. Leurs chamailleries se transforment alors en étreintes… Une nouvelle relation naîtra-t-elle de ces flammes, ou celles-ci laisseront-elles seulement des cendres ?

 

L’Avis d’Eric :
Alors un nouveau livre d’Andrew Grey, on se dit on saute dessus tout de suite et plutôt deux fois qu’une.

Ici il va nous concocter une romance contemporaine sur le thème des pompiers, cela ne peut donc être que chaud brûlant. En effet la tension qui existe entre les deux héros est palpable et nous donne des suées. Dans ce domaine l’auteur ne souffre pas de manque.

Cette histoire au départ avait tout pour être un moment hot et romantique, mais il semble que l’auteur se soit perdu ou ai légèrement bâclé son écrit. Je m’explique : c’est la première fois avec Andrew Grey que le héros ne m’est pas particulièrement agréable, je dirais même que Dirk est même parfois antipathique avec ses atermoiements. J’en ai été le premier surpris, d’habitude les personnages de cet auteur ne nous inspirent que des bons sentiments. Alors qu’au contraire le personnage de Lee, eh bien je dois vous dire que lui me fait fondre.

L’histoire reste belle et brûlante, d’ailleurs elle est courte comme un feu éphémère. Je ne dirais pas que j’ai détesté ma lecture mais je n’ai pas ressenti ce à quoi je suis habitué avec Andrew Grey. Pour moi ce roman n’est pas à la hauteur de ses précédents écrits tout en restant tout de même très convenable.

En résumé une petite romance dans un milieu très machiste mais une déception vis à vis de la psychologie d’un des personnages. Le tout reste bon mais sans déclencher la passion.

Tagué: , , , , ,

Classé dans :Chroniques, M/M - Boy's Love - Romance Gay, Romance Contemporaine

3 Réponses »

  1. Hate d’etre le 21, pompier pompier. Lol-;)

  2. Moi j’avais adoré et puisque la suite reprend pas loin derrière le premier le fait que ce soit court et fini assez vite ne m’avait pas choqué et j’adore Dirk 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :