De Rêves en Livres…

Black Diamond 1 : Visions Mortelles de Sandra Paillard

black-diamond---visions-mortelles---tome-1-375487

Sortie le 15 Avril 2014 chez Sharon Kena

Acheter sur Amazon
Black Diamond: Visions Mortelles

Quatrième de couverture :
Sarah, dix-sept ans, mène une existence compliquée. Orpheline et fugitive, elle est en plus clairvoyante. Le passé, le présent et l’avenir n’ont aucun secret pour elle ; sauf Black Diamond. La bourgade du Dakota semble l’appeler et lui montre un garçon, mais pas son visage. Elle sait que le seul moyen d’interrompre ce harcèlement psychique est de comprendre sa raison.
Lorsqu’elle détecte chez James Drake, un lycéen de son âge, des dons paranormaux très puissants et découvre que, pendant des décennies, la commune a déclaré dix fois moins de décès que la famille fondatrice, elle s’interroge. Et si c’était James qui l’avait attirée ici et qu’il s’agissait d’un piège ? Cependant, quel rapport peut-il bien y avoir entre un garçon de dix-huit ans et des morts survenues un siècle auparavant ?
Cette enquête lui fera entrevoir un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence et la mènera loin, très loin sur le chemin de sa destinée.

L’Avis de Tsuki :
La quatrième de couverture se suffit à elle-même, je ne vais donc pas m’étendre sur un résumé.

J’ai été très emballée par le début de ma lecture, l’héroïne est atypique avec un caractère bien présent, un don qui cache une nature que même elle ne soupçonnait pas… quand le schéma de son quotidien s’est mis en place, ses rencontres, les personnes qui l’entourent j’ai commencé à tiquer. Lors de son arrivée au lycée, elle fait tout pour être discrète, même si elle sait qu’arriver en Mustang n’a rien de vraiment discret, elle sait aussi que les rumeurs vont aller bon train mais, jusque là rien d’alarmant. Par la suite elle se lie d’amitié avec une pom-pom, Marie, et le capitaine de l’équipe de foot du lycée, Sam, puis vient le moment où elle croise 5 jeunes personnes au physique des plus avantageux, James, Lily, Zach, Stan et Maggie, elle apprend plus tard qu’ils ont tous été adoptés, que 4 sont en couples et que le dernier, qui lui porte un intérêt tout particulier, est célibataire et qu’il possède lui aussi des dons surnaturels puissants, rapidement on découvre qu’il s’agit d’une famille de vampires « végétariens » dans le sens où ils n’égorgent pas d’humains pour se nourrir… Et là, j’avoue j’ai pris peur, mais la vraie panique et tout, parce que j’avais vraiment envie d’aimer cette lecture, parce que l’auteure est trop gentille et que… voilà, je ne voulais pas bugger sur un contexte de « déjà vu », puis après une discussion avec un maître Yoda, qui m’a transmis un lien très intéressant, j’ai relativisé et repris ma lecture avec entrain. Finalement, les similitudes s’estompent au fur et à mesure que l’on avance dans les chapitres et même si certains schémas sont inévitables on se retrouve face à une histoire différente et intense !

J’ai beaucoup aimé suivre la narration de Sarah et James, car celle-ci alterne, c’est un point de vue intéressant, ainsi nous avons la façon de voir des deux principaux personnages. Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, à la lecture de la quatrième de couv’ (que j’ai lu et relu lors de mon moment de doute) je m’attendais à participer activement à une enquête mais, finalement celle-ci nous est expliquée rapidement au court d’une discussion entre nos amoureux (bah quoi c’est pas un spoile, c’est évident!!) mais, ça ne m’a pas tant choqué que cela, tant nous sommes transportés dans l’histoire de Sarah. Ce roman est finalement plus le récit de son « intronisation » dans le monde surnaturel, même si elle y appartenait déjà grâce à son don, elle en comprend les tenants et certains aboutissements ainsi que les risques qu’elle encourt et que c’est finalement en intégrant un groupe, ou ici, une famille, qu’elle sera le plus en sécurité et à l’aise.
Les scènes s’enchaînent avec des ellipses plus ou moins longues entre elles et même dans les scènes elles-mêmes et ce qui aurait pu être dérangeant devient un moyen de rythmer le texte et de ne jamais s’ennuyer dans une scène qui aurait pu être longue sans cette ellipse. On entrevoit les pensées du vilain méchant de l’histoire et on attend qu’il passe à l’action pour se rendre compte que se sera pour le tome 2, j’avoue je suis frustrée !! J’ai beaucoup aimé la fin du roman car je suis plutôt fan de tout ce qui touche aux voitures mais pas du genre courses F1 ou Rallye, je suis plutôt adepte de Fast & Furious et donc des Run !! Quel ne fût pas mon plaisir de constater que notre héroïne est une férue de mécanique, qu’elle roule en Mustang et travail sur la rénovation d’une Aston Martin… alors là j’étais sur mon petit nuage ! De plus on apprend qu’elle s’adonnait aux runs et qu’elle y plonge une nouvelle fois à la fin du livre, j’aurais aimé que ça dure encore et encore !! Pour ce qui est de la vraie fin, des dernières pages, du dernier paragraphe et bien… je crois que les auteurs des éditions se liguent contre moi pour voir comment ils vont bien pouvoir briser mon petit cœur, jusqu’au dernier moment on espère et en fait… il vous faudra le découvrir par vous même !!

J’ai apprécié les personnages présentés dans ce premier opus, et particulièrement Sarah, son histoire, son passé est tellement poignant, son caractère fort qui n’est finalement qu’une façade pour une jeune fille qui doit faire face à la mort de sa mère, son don qui se développe et se diversifie et la menace constante de son père à ses trousses, alors qu’elle a juste besoin qu’on prenne soin d’elle et qu’on l’accepte telle qu’elle est réellement… une jeune femme en plein développement émotionnel ! Même si elle est très indépendante et mûre pour ses dix-sept ans elle n’en reste pas moins dans l’apprentissage de la vie adulte, elle est encore adolescente et possède donc les réactions dues à son âge, ce qui la rend terriblement attachante et touchante !!
La famille Drake (j’ai directement repéré le jeu de mots et j’étais pliée) composée donc de James, « jeune » homme solitaire qui multiplie les conquêtes sans sentiments (vous voyez que c’est différent!!) n’a jamais trouvé d’intérêt pour la gente féminine si ce n’est pour les plaisirs charnels et juste avec d’autres vampires (je met au pluriel mais une à la fois… enfin pour ce que j’en sais), contrairement aux clichés, il ne change pas du tout au tout à sa rencontre avec Sarah, il garde son caractère « territorial » si je puis dire sauf qu’il fait un transfert total de sa famille vers Sarah (la pauvre elle qui est si indépendante =P ), il reste possessif et impétueux mais développe son côté sentimental et romantique, il est mignon mais… particulièrement dangereux !
Lily, sa sœur jumelle, est extravertie et partage le même pouvoir que Sarah. J’ai bien aimé Lily elle m’a beaucoup fait rire à travers ses réactions et son enthousiasme perpétuel (ce qui à tendance à m’exaspérer dans la vie réelle, allez comprendre). Stan, Maggie et Zach sont plus discrets mais, j’espère qu’ils seront plus développés par la suite. Et pour finir Kylian et Gwen les parents de cette troupe ou plutôt les chefs de clan, ils sont tout deux très doux et très posés mais, ne vous fiez pas à cette première impression, ils sont près à tout pour défendre ceux qu’ils aiment ! Au passage je suis juste trop fan des prénoms Kylian et Zachari, surtout ce dernier, si un jour j’ai la chance d’être maman d’un garçon ça ferait parti de mes premiers choix (comment ça on s’en fou ?! Je m’exprime c’est tout…)

J’ai adoré la plume de Sandra, elle est très fluide et agréable à lire, on sent qu’elle place un folklore, un univers dans ce premier tome, j’ai vraiment hâte d’en apprendre davantage sur la nature de Sarah, ça me passionne comme thème ! (oui j’ai beaucoup de passion, les Anges, les Démons, la mythologie Grecque, Égyptienne, Celtique et ça!! Ainsi que plein d’autres choses encore, je suis une passionnée que voulez-vous !) J’ai beaucoup aimé son humour mais aussi, sa sensibilité et les émotions qui transparaissent dans ce premier tome.

En conclusion, après un début qui m’a vraiment fait peur, je me suis détachée de ce schéma et me suis davantage intéressée à ce que l’auteure voulait mettre en place, l’univers qu’elle met en avant pour finalement dévorer chaque chapitres et en vouloir plus à la fin !
Une plume fluide, intéressante, intelligente par le placement des ellipses qui rythment le récit. Une découverte très sympa, j’ai vraiment hâte de découvrir la suite parce que là… mon cœur saigne !!
Simple remarque que j’ai déjà faite via facebook, mais comme tout le monde ne l’a pas… Je sais que ce roman à la base n’était pas fait pour être découpé et j’avoue que je ne suis pas certaine que terminer le premier opus de cette manière soit particulièrement judicieux, rapport au sujet qui m’a fait bugger lors de ma lecture… certaines lectrices pourraient se braquer et ne pas vouloir aller plus loin alors que je suis persuadée que ça en vaut vraiment la peine… Mais ce choix n’incombe pas à l’auteure donc je m’arrête là !
En bref, vivement la suite !!

Tagué: , , , , ,

Classé dans :Bit-lit - Urban Fantasy, Chroniques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :