De Rêves en Livres…

Les Yeux du Diable de Céline Mancellon

les-yeux-du-diable-389977

Sortie le 18 Mars 2014 chez Editions Sharon Kena

Acheter sur Amazon
Les yeux du diable

Quatrième de couverture :
Suite au décès prématuré de ses parents dans un accident de voiture, Gabriel, dix-sept ans, se retrouve obligé de suivre son frère aîné, récemment embauché en tant que professeur particulier chez une famille aisée, en Angleterre.

Le couple souvent absent leur confie leur fils, James, qui a le même âge que lui.

La personnalité de ce dernier met tout de suite mal à l’aise le jeune homme qui le trouve pour le moins étrange.

Pourtant James semble apprécié de tous.

Alors, pour quelle raison Gabriel ne supporte pas de le regarder dans les yeux ?

Et si, sans le savoir, il était devenu le jouet du diable ?

L’Avis de Tsuki :
Gabriel est un jeune homme un peu perdu suite à la mort de ses parents, quand son frère aîné trouve un poste de professeur particulier en Angleterre, il le suit sans se poser de questions.
Une fois arrivé, il découvre une immense demeure témoignant de la richesse de la famille qui les hébergera, un peu craintif il se demande s’il réussira à s’intégrer dans cette nouvelle vie qu’il n’a pas souhaité. Sa rencontre avec le fils unique de la famille, va changer à jamais son destin qu’il pensait pourtant tout tracé, il se retrouvera face un univers qu’il pensait simplement être mystique. Réussira t-il à accepter la voie qui se présente à lui ? Ce chemin empli de sentiments contradictoires, de dangers et de rencontres étranges ?! Ce jeune homme de 17 ans n’était en rien préparé à cela et pourtant… il n’a pas le choix, il lui est impossible de faire demi-tour…

Ce n’est maintenant plus un secret, je suis une adepte de romance gay tout comme j’aime beaucoup que dis-je j’adule ce que peut faire Céline, c’est donc avec un immense plaisir que j’ai participé à la bêta-lecture de ce roman, néanmoins prise par la dead-line, je n’avais pas eu l’occasion de lire la fin, je me suis donc jetée sur ce livre dès que je l’ai récupéré au SDL, ce qui m’a permis de rencontrer mon auteure chouchoute mais, tout ceci n’a rien à voir avec l’histoire en elle même…

Je ne surprendrais personne en vous annonçant que j’ai adoré ma lecture et je dis cela en toute objectivité, quand je n’apprécie pas une lecture mais, que j’aime l’auteur je le dis tout de même (en y mettant les formes). Je suis là pour donner un avis sur le livre en lui-même et non pas sur la personne qui l’a écrit (je ne sais pas pourquoi je me justifie mais, j’ai l’impression que c’est utile de faire une piqûre de rappel). Bref la lecture s’est faite avec beaucoup d’intérêt, d’entrain, de battements de cœur rapides ou parfois ratés.

Céline nous offre un univers que j’aime particulièrement, celui des Anges, qu’ils soient fidèles au Créateur, déchus, reniés, oubliés, nous entrons ici dans un mythe revisité avec intelligence et malice. Pourquoi est-ce que j’apprécie ce sujet ?! Et bien je pense que c’est parce qu’il n’est pas obligatoire d’être croyant, pratiquant pour imaginer (souhaiter) qu’il existe en ce monde des êtres fait pour veiller sur nous, nous protéger et nous guider.
C’est aussi un mythe qui peut être vu de façons tellement différentes, que chacun peut y trouver son compte ! (quelqu’un à vu Noé ?! XD)
Bref c’est un sujet que j’adore et il nous est présenté ici, de façon très intéressante, on sent que l’auteure a fait de nombreuses recherches pour rendre crédible son roman, tout en y apportant sa touche bien à elle, c’est un fait important dans un roman, s’approprier un mythe si intense n’est pas chose facile mais Céline y est parvenue avec beaucoup d’adresse et de subtilité !

Il ne m’a pas été trop difficile d’entrer en immersion dans ma lecture, je me suis immédiatement attachée à Gabriel à cause (ou grâce à) de son histoire, sa façon de penser et d’être, il cherche avant tout à paraître fort alors qu’il existe en lui une fragilité et une sensibilité qui ne demande qu’à être écoutée et comprise. Une fois que l’on a connaissance de l’univers du roman à savoir le mythe des Anges il nous est quasiment impossible de ne pas nous poser de question sur la nature de chaque personnage, sont-ils réellement ce qu’ils font paraître, humain, Ange, quoi d’autre encore ?!
Celui qui nous donne le plus de fil à retordre, tant on ne peut accepter l’évidence, c’est James, j’avoue que je ne savais plus que penser de ce personnage qui peut être si tendre, si fragile et plein de passion pour Gabriel mais aussi, sadique, cruel, impulsif et effrayant, qu’on ne sait sur quel pied danser… Une fois le voile levé sur sa nature, d’un côté on se dit que c’est simplement évident et d’un autre, que le destin est bien cruel d’avoir réunis et faire aimer deux êtres, pour la finalité de leur histoire ne peut être que… à vous de le découvrir !

Bien entendu comme il s’agit d’une romance paranormale, une histoire charnelle et passionnée se déroule entre Gabriel et James, on peut dire que Céline s’est fait plaisir sur ce coup là et par la même occasion a bien rassasié ses lectrices (et lecteurs) car du sexe, il y en a et pas qu’un peu !! J’ai l’habitude de dire que trop de sexe, tue le sexe mais, c’est davantage la vulgarité de certaines scènes qui m’exaspère alors qu’ici, la vulgarité n’a pas sa place. Céline sait décrire ces scènes avec beaucoup de tendresse, de sensualité, d’amour, parfois d’humour que ces descriptions qui d’habitude m’agacent rapidement, ont su ne pas m’ennuyer et avoir un intérêt particulier pour l’histoire. C’est un acte qui concrétise le lien entre nos deux héros sans devenir obligatoire pour se prouver quelque chose. C’est un aspect que j’apprécie particulièrement chez cette auteure car même si ces scènes peuvent être spécialement chaudes, ça ne tombe jamais dans le vulgaire et juste pour ça… j’ai envie de dire MERCI ! Céline tu ne peux pas savoir comme ça fait du bien de lire ce genre de chose (je parle d’émotions n’est-ce pas, pas d’allant physique incontrôlé qu’on se le dise!!).

Et si nous en venions un peu à l’intrigue ?! Car il ne s’agit pas que d’une histoire d’amour quelque peu tragique, il y a toute une histoire qui se cache derrière ce pan on ne peut plus alléchant. Une histoire qui remonte à des milliers d’années, une histoire de frères qui comme dans chaque famille ne font pas toujours ce qui est attendu d’eux. Leurs actes ont de terribles conséquences au sein de la famille et si certains arrivent à passer au dessus et à pardonner, d’autres sont plus difficile à convaincre et n’arrivent pas à passer l’éponge si facilement. Les choix des uns comme des autres peuvent être discuter et compris si on se donne la peine de s’y intéresser, c’est ainsi que l’on fait la connaissance des Anges et que l’on s’attache à eux ! Oui bon j’avoue que j’ai une sacrée préférence pour Samaël et Urielle (oui, c’est une demoiselle ici) mais, j’y reviens dans quelques lignes.
Donc c’est l’histoire des Anges, ou plutôt l’histoire du choix d’un seul Ange qui a, à jamais modifié les Destins de tous les autres, ils sont tous dans le même bateau, ou sur le même nuage tout dépend comment vous souhaitez voir les choses. En effet sans trop en révéler je peux vous dire qu’il y a bien longtemps Gabriel a fait un choix qui a enfermé tous ses frères dans un cercle vicieux, tous… sauf peut-être deux qui sont des cas à part mais, tellement… eux ! Ce cercle ne s’arrêtera que lorsque Gabriel fera un choix différent mais le peut-il vraiment ? le veut-il sincèrement ?! Il est toujours délicat de faire des choix qui touchent à des sentiments, des émotions si fortes et parfois si contradictoires… Une histoire émouvante, qui m’a brisé le cœur grâce aux détails apportés par Céline, une histoire qui vous laisse sur la brèche jusqu’à la dernière ligne !

Et les personnages dans tout ça, je vous ai déjà fait par de mon sentiment pour Gabriel et James, deux personnages très complexes, bien plus qu’on ne peut le croire, je vous laisse découvrir en quoi.
Peut-être vous demandez vous pourquoi j’ai eu un coup de cœur pour Urielle et Samaël ?
Pour la première car elle n’est pas toute seule dans sa tête et j’ai un penchant pour ce genre de personnage, ensuite elle possède un humour grinçant qui me plaît vraiment, elle tient sincèrement à ses Frères, sa volonté de les voir réunis est touchante et poignante, on sent que son humour est une sorte d’armure qu’elle place entre son cœur et les possibilités que le destin s’acharne encore un peu plus sur elle et ses compagnons d’infortunes, j’ai été émue par ce personnage !
Et puis il y a Samaël, qui doit être mon personnage favoris de ce roman, je crois qu’il sera difficile de le décrire, tant sa personnalité lui est propre et incomparable. Lui aussi cache ses sentiments et son plus grand désir derrière une façade charmeuse, caustique mais tellement drôle que s’en est devenu douloureux pour mon petit cœur d’artichaut… J’ai aimé ce personnage antipathique que tout le monde semble détester pour sa nature et les choix qu’il a pu faire, j’ai aimé son humour, sa façon de voir le monde si fantasque et pourtant son seul désir sincère est tellement terre à terre que ça peut paraître absurde. Samaël est le personnage qui m’aura le plus marqué dans cette lecture et la fin n’a fait qu’achevé ma fascination pour lui !!
Nous rencontrons également, Raphaël, Métatron, Lucifer, Michel est également évoqué et j’espère ne pas en oublier sinon c’est la honte… Ils m’ont tous intéressé car ils sont tous différents et pourtant si semblables (je n’arrête pas de me contredire c’est vraiment n’importe quoi cette chronique). J’aurais aimé que l’on s’intéresse davantage à eux mais, ils servent l’histoire, leurs rôles sont définis et importants c’est donc tout ce qui compte.

Je prouve une fois de plus que je ne sais pas faire court quand il s’agit d’un roman de Céline… Celle-ci est un record personnel dans l’histoire du blog… 3 pages OpenOffice…
Finissons en !

En conclusion, un roman que j’ai sincèrement aimé, adoré, il y aurait tellement d’autres choses à évoquer pour parfaire cet avis que je ne sais pas comment conclure, une romance paranormale, je ne suis pas certaine que cette catégorie soit la bonne tant le style de Céline est inclassable, elle donne vie à ses personnages, son univers, on est immergé dans son monde de la première lettre à la dernière, il n’y a pas de faute de goût, ni de style (si ce n’est son aversion pour les mots « cœur » et « regard » :p ) elle nous offre des scènes sensuelles efficaces, tendres, pleine d’émotions et d’humour, on sent qu’elle se donne totalement dans son roman ce qui fait que le rythme est dynamique, qu’il n’y a pas de temps mort et que l’on se permet de respirer une fois la dernière page tournée… J’ai pris beaucoup de recule avant de faire cette chronique pour être certaine de ne rien louper de sa compréhension et je peux seulement vous affirmer que s’il faut lire un boy’s love fantastique dans votre vie c’est celui-ci !! N’hésitez pas, Céline nous offre une fois encore une petite merveille, qui prouve qu’elle a sa place chez les grands !! Merci Céline !!
Mon second coup de cœur en matière de Boy’s Love, le premier étant pour Twilight de Lily S. Mist !!

Publicités

Tagué: , , , ,

Classé dans :Chroniques, M/M - Boy's Love - Romance Gay, Romance Paranormale

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :