Never Sky 2 : Ever Dark de Veronica Rossi

Ever Dark

Sortie le 26 Septembre 2013 chez Nathan

Acheter sur Amazon :
Ever dark

Quatrième de couverture :
Aria et Perry se retrouvent enfin, mais leur bonheur est de courte durée. Les tempêtes d’Ether se déchaînent, plus meurtrières que jamais. Il ne resterait qu’un seul endroit vivable sur Terre, le Calme Bleu. Existe-t-il vraiment ? C’est ce qu’Aria et Perry doivent découvrir : Perry pour sauver sa tribu, Aria parce qu’elle est sous la menace d’un horrible chantage. Mais pourront-ils mener cette quête ensemble ? Une Sédentaire et un Sauvage ne sont pas censés se venir en aide, et encore moins s’aimer.

L’Avis de Cess :
Alors que le premier tome avait été une vraie bonne surprise, je dois avouer que j’ai un avis plus mitigé concernant ce tome.

On reprend exactement l’histoire là où on l’avait laissée. (D’ailleurs, le petit récap du premier tome était franchement bien vu de la part de l’éditeur !). Perry et Aria sont séparés et tentent de se retrouver. Lorsqu’ils se retrouvent, leurs vies à tout les deux ont pris des tournants différents : Perry est maintenant le Seigneur de la tribu des Littoran et Aria est encore ébranlée par la mort de sa mère et les mystères de sa naissance.

Le moins que l’on puisse dire c’est que dès le début l’ambiance est tendue. Cette première partie du roman est lente et est celle qui m’a le moins intéressée. J’ai compris l’intérêt qu’a voulu donner l’auteur aux sentiments de ces personnages face à leurs nouvelles responsabilités, mais du coup, j’ai eu l’impression de stagner. L’histoire n’avançait plus, les personnages faisant du sur place, se remettant tout le temps en question émotionnellement. Une sorte de « je t’aime, moi non plus » interminable qui a bien failli me donner envie de tout abandonner !

C’était sans compter la deuxième moitié du roman où, enfin de nouveaux rebondissements entrent en scène me laissant, j’ai bien envie de dire « bouche bée ». On découvre de nouveaux personnages, de nouveaux rebondissements, de nouvelles surprises, bref un régal ! Mais je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler (déjà que je spoile le premier tome, on va arrêter les frais ! ).

L’univers en lui même ne change pas : on reste dans ce monde où l’Ether fait rage et où les tempêtes sont vraiment pas belles à voir. Ce tome nous permet de mieux connaître Cinder et j’avoue que j’ai maintenant un attachement particulier à ce personnage.

En ce qui concerne l’écriture et le style de l’auteur, mis à part le coté un peu trop descriptif parfois, je me suis laissé transporter.

En résumé, un tome qui m’a moins séduite que le premier. Les personnages principaux sont plus torturés ce qui donne une première partie lente et un peu ennuyeuse, mais le final est juste splendide avec de belles actions et retournements de situation. Le troisième tome « Into The Still Blue » vient de paraître en VO et vu la fin de ce tome ci, je pense qu’il ne va pas faire long feu dans ma wish !

Ma note : 3,5/5


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s