De Rêves en Livres…

Le Choix de la Gargouille de Dana B. Chalys

Le choix de la gargouille

Sortie en Février 2014 chez Editions Valentina

Quatrième de couverture :
Il semble que beaucoup d’histoires commencent par un rêve.
Dans les anciennes croyances, les dieux parlaient aux Hommes grâce au sommeil et à l’inconscient.
J’ai fait un rêve aussi. Le mien était beau et apaisant ce qui, certainement, augmenta le sentiment de tristesse qui s’empara de moi à mon réveil. Car en ouvrant les yeux, je plongeai dans le pire de mes cauchemars. J’ai appris le goût cuivré du sang, celui salé des larmes, celui amer de la solitude et celui brûlant de l’amour.
Le Seigneur a fait de moi sa servante, un instrument de mort qui pourra, peut-être, effacer son plus grand regret. Mais dans cette guerre entre Ciel, Terre et Enfers, qu’adviendra-t-il de toutes ces vies lorsque Dieu ne sera plus le seul à décider ?

L’Avis d’Eric :
Alors un avertissement lecteur, ne te fie point à la couverture qui ne rend pas justice selon moi au roman que tu t’apprêtes à lire.

Ici nous faisons face à une héroïne de 17 ans : Casey avec un tempérament assez fort et surtout qui ne se laisse pas faire. Étonnamment on pourrait croire qu’elle est en grande partie irréfléchie mais elle suit surtout son instinct qui se révèle bon.

Ici l’auteure a choisi le vaste univers que comporte le folklore religieux en le mixant avec ce qui inspire la Bit Lit: des bêtes à crocs. Le récit témoigne d’une recherche très poussée sur la démonologie et les anges. Nous n’avons pas affaire à une histoire bâclée loin de là. Étant friand d’histoires surnaturelles j’ai pu reconnaitre toutes les références utilisées. Vraiment la mythologie est le point fort de ce roman. Il y a juste un moment où l’évocation de mondes parallèles ou d’extraterrestres aurait pu être évitée car cela complexifie inutilement un univers déjà dense.

Les personnages niveau psychologique sont relativement bien travaillés et leur réactions sonnent très souvent juste. Par contre certaines situations sont un peu trop rapides, notamment l’absence totale de période de séduction entre Nick et Casey. Ok ce sont des presque-adultes mais un minimum de romantisme au départ aurait été souhaitable.
La relation entre Casey et Dakota sa meilleure amie est excellente. J’ai beaucoup aimé cette partie sombre.
Le fait que les deux amies se retrouvent à 17 ans seules pour un mois à Paris est de prime abord peu crédible, cela est expliqué pourquoi à la fin mais on a du mal à y croire, il s’agit d’une petite fausse note.

Concernant la narration on sent qu’il s’agit d’une jeune auteure car quelques erreurs sont à noter tel que par exemple : du vocabulaire hors de propos (canadien alors qu on se trouve en France…); un changement de point de vue a été aussi mal exploité. Notamment lors du passage sur le mode Nick la description de personnages masculins n’était pas adaptée. Il nous fallait ici la vision d’un homme pour coller au propos. Mais le style en général passe assez bien.

Dans l’ensemble j’ai vraiment apprécié le livre mais je sens qu’il y a eu de la part de l’auteure le petit « défaut » de trop vouloir en faire. Le récit est par moment si dense question mythologie qu’il en devient un peu lourd. Je dois avouer que j ai été très agréablement surpris vis à vis de mon impression première suite au résumé un peu trop obscur et laissant trop de portes ouvertes, et à la couverture, alors ne commettez pas la même erreur que moi ;-). Dana B. Chalys est une auteure à fort potentiel qu’il faudra suivre je pense et qui part sur de bonnes bases.

Tagué: , , , ,

Classé dans :Bit-lit - Urban Fantasy, Chroniques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :