De Rêves en Livres…

Les Orages mécaniques de Chris Verhoest

Couverture version numérique
960132_478548042265863_2030117450_n

Couverture version papier
969279_568816466520898_486389226_n

Sortie le 26 décembre 2013

Acheter sur Amazon :
AMTS 2 Anael: Les orages mécaniques

Quatrième de couverture :
David de Lorr, prince cadet de Francilie a subi de la part de camarades les derniers outrages. Blessé autant moralement que physiquement, il se retire à Anta, ville de province. Suite au décès accidentel de son frère aîné, il est rappelé par son père. Le roi sans réel pouvoir obéit au Consortium. David, indépendant acharné, fuit la Terre pour rejoindre l’Angélus une navette spatiale appartenant à un groupe de dissidents. David est accompagné dans sa lutte par Anael un androïde de classe AMTS 2, Anael. L’improbable arrive, David et Anael tombent amoureux ! À deux, ils seront plus forts pour se battre contre le Consortium.

Mon Avis :
J’attendais avec beaucoup de hâte ce roman car le résumé était plus qu’alléchant. Et je dois dire que j’ai été plus que conquis, il s’agit ici de mon livre préféré de Chris Verhoest à ce jour.

J’aime beaucoup son style car elle a le mérite d’oser se frotter à des univers différents et ici on sent d’où lui est venu son inspiration pour cette histoire. Si vous avez été comme moi bercés durant votre enfance par Albator le corsaire de l’espace, vous ne pourrez que faire un parallèle avec cette histoire.
Si ce n’est qu’ici la romance est beaucoup plus présente que dans Albator et qu’elle est aussi à tendance Gay.

Cette histoire d’amour entre un humain et un androïde est une véritable réussite. L’auteure a affiné un peu plus sa maîtrise de la romance et de l’action. La romance se met doucement en place et même si parfois certaines réactions sont rapides mais ceci est plus du à l’impulsivité des protagonistes.
David et Anaël forment un couple attachant et on oublie vite que l’un des deux n’est pas humain. D’ailleurs à un moment Chris Verhoest nous montre que la différence entre humain et AMTS2 n’est pas si grande que cela et qu’une symbiose est beaucoup plus qu’une illusion…

Le monde futuriste est bien maitrisé. L’histoire pourrait se poursuivre au delà d’un one-shot c’est vous dire… On sent qu’il y a eu de la recherche et que l’auteure se base sur certaines technologies actuelles mais en les faisant évoluer.

Nous avons ici des combats, de l’amour, de l’action, des personnages secondaires assez forts, d’ailleurs on aimerait en apprendre plus sur certains. Et comme toujours cette particularité de la plume de Chris Verhoest : cette poésie inhérente à ses romans. Sa patte bien particulière est toujours présente.

En fait j’aurai voulu que mon incursion dans cet univers se poursuive, il a l’air d’avoir tellement à offrir. Mon seul bémol sera que nous avons un manque d’approfondissement sur les « méchants » et sur les combats, mais il faut dire que la romance prend beaucoup de place.

En résumé un roman que j’ai vraiment beaucoup aimé lire et je ne peux que vous le recommander ^^. Cependant un petit avertissement, ce roman manque de peu la classification M/M, il s’agit plus de romance gay tout simplement et absolument pas de Yaoi car beaucoup plus évolué et recherché et surtout pas stéréotypé.

Tagué: , , , , , ,

4 Réponses »

  1. Je préfère la couv numérique ^^
    Il a l’air pas mal en tout cas.

Rétroliens

  1. Concours Anniversaire 5 | Toshokan
  2. Concours Anniversaire 6 | Toshokan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :