Légende d’une sirène 1 : Des gouttes d’amour et des pleurs de Chris Verhoest

9906_534542783281600_1475513737_n

Sortie le 2 Octobre 2013 chez AleXan Editions

Acheter sur Amazon
Des gouttes d’amour et des pleurs

Quatrième de couverture :
Damian, dix-huit ans, se considère comme un garçon malchanceux, peu sûr de lui et chétif. À ses yeux, même son frère de quatorze ans est plus assuré, plus élégant. Suite à un pari stupide, Damian est attaqué par une sirène et sauvé par le frère de celle-ci, l’indicible Alek, envers lequel il se sent immédiatement attiré.
Sauf que ces Mary-Morgan-là sont cruels par nature. Ce qu’Alek préfère, c’est faire du mal à celui qu’il aime. En dépit de multiples avertissements, Damian suit Alek dans son monde et découvre une société parfaitement organisée, mais régie par des lois très dures, qui classent les habitants.
Alors que son attirance pour Alek est de plus en plus trouble, Damian se rapproche d’un jeune paria, Rukan, détesté par tous ses pairs.
L’univers des Mary-Morgan recèle de sombres secrets. Partagé entre le désir de fuir et ses amours, Damian va devoir montrer ce dont il est capable s’il veut acquérir les clés de la vérité. Il lui faut accomplir des épreuves déterminantes. Quel sera le prix à payer pour découvrir les mystères de la citadelle ? Il y en a toujours un, qu’on se le dise.

Mon Avis :

Voici enfin mon avis sur le premier opus d’une trilogie qui explore divers aspects de la sexualité en y mêlant un folklore intéressant sur les sirènes.

Damian est un jeune homme introverti et surtout puceau, il va être attiré par Alek tel un papillon par une fleur carnivore… La beauté d’Alek est le piège qui attirera Damian dans le monde des sirènes.
Alek est un Mary-Morgan qui quand il aime une personne ne pense qu’à lui infliger de la souffrance pour son plaisir… Au début il apparaît comme le parfait sadique mais cela va évoluer au fur et à mesure grâce à une contrainte…
Et nous avons le troisième membre du trio amoureux : Rukan qui n’est que douceur.
L’auteur nous invite ici à une réflexion sur devons nous privilégier l’aspect romantique ou l’aspect passion destructrice pour être heureux, notre héros aimerait bien avoir les deux mais au final il fera un choix.
Ce héros m’a un peu énervé par sa passivité du début pour finalement évoluer sur la fin. Cependant cela semble une volonté de l auteur qui a presque rendu les personnages caricaturaux au début pour finalement effectuer un retournement de situation en cours d’histoire.
Le dominant très actif et dictatorial et le soumis très passif autant dans ses actions que ses actes, mais heureusement ils ne demeurent pas que cela.
L’auteur a bien introduit le thème des relations Sm dans son histoire et cela colle bien au caractère général de ses sirènes. D’ailleurs ses sirènes sont relativement bien échafaudées même si je me doutais de la fin.
Par contre j’ai hâte de lire la suite car ce triangle amoureux promet de beaux rebondissements.
J’aurais pas contre un bémol sur la rapidité de mise en place de certaines situations, elles auraient mérite plus d’approfondissement pour être plus crédible, car l’arrivée très rapide de Damian dans le monde des sirènes nous laisse sur notre faim par exemple

En résumé un livre qui explore un nouvel univers mythologique et sexuel, il est assez novateur et on le parcourt avec aisance. Je lirais avec joie la suite et cela me permet de renouer avec les sirènes vu que mon précédent livre sur le sujet m’avait déçu. Vous ne resterez pas insensible en le lisant…


Une réflexion sur “Légende d’une sirène 1 : Des gouttes d’amour et des pleurs de Chris Verhoest

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s