De Rêves en Livres…

Interview Cindy Mezni

Aujourd’hui je vous propose une interview de Cindy Mezni l’auteure de la Série Nëphyr dont le premier tome Ex Tenebris est paru chez J’ai Lu

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1. Peux tu te présenter pour nos lecteurs ?
Je m’appelle Cindy Mezni et je suis une auteur Suisse de 21 ans qui écrit des histoires fantastiques et de science-fiction depuis plusieurs années. Mon premier livre publié, Les Dangers de l’Ombre (Le Dernier Espoir, tome 1), est sorti en mai 2011 et mon deuxième, Ex Tenebris (Nëphyr, tome 1), est paru en avril dernier.

2. Comment en es tu venue à écrire ?
Par hasard, un jour d’hiver. Je venais de terminer la lecture d’un livre et, comme sur le moment, le déroulement des événements ne m’avait pas plu, j’ai décidé de réécrire l’histoire comme j’aurais voulu qu’elle soit. Etant une dévoreuse de fanfictions depuis plus d’un an, j’ai décidé de publier, moi aussi, ma fanfiction. Celle-ci a reçu un très bon accueil alors j’ai écrit la suite de cette histoire ainsi que d’autres histoires pendant deux ans et les ai partagées sur internet. Et un jour, après avoir reçu les compliments du jury du concours de nouvelles de mon école pour ma nouvelle, j’ai décidé de sauter le pas et écrire ma propre histoire. Cette histoire se nommait Les Dangers de l’Ombre. On sait ce qui c’est passé après ça 😉

3. Où trouves tu ton inspiration ?
J’ai toujours eu une imagination fertile et aussi bizarre que ça paraisse, l’inspiration est toujours là, avec moi, et n’importe quoi (une musique, une parole, un mot, une image, un moment) peut déclencher le processus de création. Les scènes surgissent alors dans ma tête, aussi claires que si je regardais un film, et je me laisse prendre au jeu et me mets à imaginer ce qui va se passer ensuite, sans pouvoir m’en empêcher.

4. Comment t’es venu l’idée de Nëphyr ?
J’ai toujours voulu écrire du point de vue du « méchant ». L’anti-héros. Celui qu’à première vue, on ne peut que détester mais qui, peu à peu, révèle des choses, des blessures, des failles, qui nous permettent de le comprendre et l’apprécier, en quelque sorte. J’avais toujours eu ce désir d’écrire une histoire de ce genre mais c’est vraiment quand j’ai vu une image faite par un graphiste, d’un New York dévasté et paraissant hostile à toute vie – du moins, humaine – que je me suis mise à réellement écrire l’histoire de Nëphyr. La ville de New Hell, la mythologie des Nëphyr, l’histoire de Némésis et le reste me sont venus très rapidement après ça.

5. As tu des manies d’écriture ?
Mettre mon casque sur les oreilles et mettre une de mes playlists spécial écriture qui me permettent de me plonger totalement dans ce que j’écris et de visualiser les scènes comme si j’y étais, sans pour autant être un des protagonistes, même si je sais tous ce qu’ils pensent à chacune des scènes que j’écris. En dehors de la musique, je n’ai pas d’habitude particulière. Je peux écrire n’importe où, du moment que c’est confortable et que j’ai mes écouteurs ^^

6. A quoi ressemblerait l’homme idéal pour toi ?
L’homme idéal, hein ? Il n’a pas de dents longues, il n’aime pas la chair humaine, ne risque pas de sortir une machette à tout instant et il n’a pas de sautes d’humeur qui peuvent le pousser à vouloir me briser la nuque ou me déchiqueter si je l’agace lol. Vous l’aurez compris, l’homme parfait n’est pas un Nëphyr pour moi – tant mieux, sinon, je ne risque pas de le trouver de si tôt, n’est-ce pas ? ^^ Tout simplement, pour moi, l’homme parfait est humain et donc imparfait mais cela ne l’empêche pas d’essayer jour après jour d’être un meilleur homme qu’il n’a été hier; il offre son soutien dans les moments durs, se réjouit dans les bons moments et offre son amour sans condition et ce, même si ce n’est pas pour toujours…

7. Lis tu de la romance M/M ?
Oui. Ca m’est déjà arrivé, même si je n’en ai pas lu ces derniers temps.

8. Une anecdote à ton sujet ou au sujet d’un de tes livres?
Hum… Je pourrais avouer que j’ai une case en moins mais je pense que cette anecdote ne serait pas un scoop et que tout le monde le sait déjà ^^ Plus sérieusement, pour tous ceux qui aiment ce que je fais, vous pouvez dire un grand merci à une certaine Laetitia chère à mon coeur. Sans elle et son enthousiasme contagieux, jamais je n’aurais pris le chemin de l’édition et les Nëphyr et autres créatures peuplant mon esprit n’en seraient jamais sortis.

9. Peux tu nous en dire plus sur la parution du second tome de Nëphyr ?
Il sortira l’année prochaine. Je ne peux rien dire de plus à ce sujet, à ce moment précis, si ce n’est que pour le tome 3, vous devriez avoir à attendre beaucoup moins de temps que pour obtenir le 2.

10. Quels sont tes projets pour l’avenir ?
Ecrire, encore écrire et toujours écrire. Partager le plus d’écrits qu’il me sera possible de partager et rencontrer, grâce à l’aventure de l’écriture et de l’édition, encore plein de merveilleuses personnes comme celles que j’ai rencontrées jusqu’à maintenant.

11. Un message pour tes lecteurs ?
Merci à tous ceux qui ont pris le temps de lire cette interview. A tous ceux qui ont lu mes livres, n’hésitez pas à me contacter, j’adore avoir des nouvelles de mes lecteurs et rencontrer grâce à mes histoires de nouvelles personnes. Oh et une dernière chose qui n’a rien à voir mais que je me dois de dire : si vous avez un rêve, faites tout pour le réaliser et n’abandonnez jamais, peu importe le nombre ou la taille des obstacles sur votre route.

Tagué: , , , , ,

1 réponse »

  1. merci pour cet interview d’une auteure que j’ai découverte grâce à la blogosphère 🙂 il me tarde la suite!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :