De Rêves en Livres…

Le Briseur d’Ames de Sebastian Fitzek

images

Sortie le 27 Février chez le Livre de Poche

Acheter sur Amazon :
Le Briseur d’âmes

Quatrième de couverture :
Un psychopathe sévit dans les environs de Berlin. Lorsque la police retrouve ses victimes, ces dernières sont vivantes, n’ont subi aucun sévice, mais se trouvent prostrées dans un état végétatif, psychologiquement anéanties, comme privées de conscience…
D’où le surnom que lui a donné la presse : le briseur d’âmes. Quelles tortures mentales a-t-il infligé à ses proies ? Et pourquoi laisse-t-il dans leur main une phrase énigmatique ?
Caspar, un amnésique d’une quarantaine d’années interné dans une clinique psychiatrique de luxe, n’aurait jamais imaginé croiser le chemin du psychopathe.
Et pourtant, en cette veille de Noël, alors qu’au-dehors une tempête de neige fait rage, lui, le personnel médical et quelques patients se retrouvent enfermés dans la clinique, coupés du monde… avec le briseur d’âmes. Et, cette fois, il tue !
Comme dans ses précédents romans, Sebastian Fitzek s’appuie sur un scénario machiavélique pour jouer avec les nerfs de ses lecteurs et leur offrir un final inattendu.

Mon avis :
Nous commençons le livre avec un chapitre sur une patiente enfermée dans son propre corps et ne pouvant plus interagir avec l’extérieur. Puis l’histoire débute de nos jours. Des étudiants acceptent de participer à une expérience moyennant rémunération. L’expérience consistera à parcourir, sous protocole médical, un dossier psychiatrique, relatant des faits s’étant déroulés dans une clinique privée.
A ce stade de l’histoire, je n’ai pas pu m’empêcher de faire un parallèle avec le film Hantise : des jeunes gens se portant volontaires pour une expérience psychiatrique dans un lien bien déterminé, le côté fantastique en moins… On retrouve le même genre d’histoire qui se déroule intégralement en huis clôs, ce qui accentue encore la tension que l’on peut ressentir.

Dès le début, nous comprenons qu’il s’agit essentiellement d’un thriller psychologique. Le protagoniste principal est Caspar, un homme frappé d’amnésie. Suite à une série d’événements, il se retrouve enfermé avec d’autres dans une clinique en compagnie du Briseur d’Âme, un psychopathe œuvrant dans les environs de Berlin. De quelle manière le Briseur d’âme parvient-t-il à emprisonner ses victimes à l’intérieur d’elles-même? Comment les choisit-il? Quelles sont ses motivations? Pourquoi tue-t-il maintenant ? Et que vient il faire dans cette clinique privée? Autant de questions qui nous tiennent en haleine tout au long du récit…

Caspar étant le héros principal, c’est donc de son point de vue que le dossier est lu. C’est un homme amnésique traversé parfois par des réminiscences de sa vie passée. Il a été trouvé à demi mort dans la neige avec son chien près de la clinique. Et il se rend compte petit à petit que les médecins en savent bien plus qu’ils ne veulent bien lui en révéler …
Sophia, la psychiatre en charge de son dossier, est attentive à lui et passe parfois outre les ordres de son chef le concernant. Il est fortement attirée par elle et ressent une fascination inexpliquée

Dans ce roman, on évolue continuellement entre passé et présent, et on ne peut s’empêcher de lire les chapitres les uns après les autres pour en savoir plus. Les indices sont si bien amenés qu’on en vient à suspecter tout le monde. La force de l’auteur est aussi d’avoir réussi à nous faire ressentir un certain mal être, dû en partie à la double numérotation des pages (qui nous permet à certains moments de devenir acteurs autant que lecteurs puisqu’on découvre encore plus l’intrigue en même temps que les protagonistes). Bref l’auteur manie bien son intrigue et nous distille une angoisse et un suspense haletants.

La fin est aussi excellente! Elle est surprenante et angoissante et laisse tout de même un point d’interrogation à l’histoire, à chacun de s’imaginer sa suite…

On surnomme Sebastian Fitzek « le nouvel Harlan Coben Allemand » et je suis complètement d’accord. Il a réussi à me réconcilier avec les thrillers et je n’ai maintenant qu’une envie lire ses autres romans.

Si vous aimez les livres qui vous poussent dans vos retranchements, n’hésitez plus et plonger dans son univers…

Tagué: , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :