De Rêves en Livres…

Le Prix de la Peur de Chris Carter

9782266234641

Sortie le 11 Avril 2013 chez Pocket

Acheter sur Amazon :
Le prix de la peur

Quatrième de couverture :
Quelques jours avant Noël, dans une église de Los Angeles, le cadavre d’un prêtre est retrouvé sur les marches de l’autel. Sa tête a été remplacée par celle d’un chien. En charge de l’enquête, le détective Rob Hunter découvre qu’un cauchemar récurrent hantait le religieux : qu’on le décapite… Bientôt, les cadavres s’accumulent. Noyée ou brûlée vive, chaque victime meurt de la façon qu’elle redoutait le plus. Comment le tueur pouvait-il connaître leur pire angoisse ? Quel lien unit ses proies ? De qui le serial killer cherche-t-il à se venger ? Pour Rob, c’est le début d’une traque infernale au coeur de la jungle urbaine de la Cité des Anges, à la poursuite d’un tueur déterminé à faire payer le prix fort à ses victimes, le prix de la peur.

Mon Avis :
Lorsque j’ai parcouru le résumé de ce livre je dois dire que je suis tombé sous le charme, quoique « sous le charme » pour un thriller ne soit pas le meilleur terme à employer. Je dirais donc que l’histoire promettait d’être passionnante. Et j’ai été effectivement conquis du début à la fin..

Tout commence avec le meurtre d’un homme à coup de pistolet à clous. Dès le début le meurtrier semble prendre un plaisir fou à faire souffrir sa victime. Puis le corps d’un prêtre est découvert, avec sa tête remplacée par celle d’un chien. L’inspecteur en charge de l’enquête, Rob Hunter, découvre que le prêtre avait justement peur de la décapitation… Et à partir de cet instant les cadavres s’amoncèlent, tous tués de la manière qu’ils craignaient le plus. Comment le tueur a-t-il eu connaissance de leurs peurs les plus profondes ? Qu’est-ce qui relie les meurtres ?… Autant de questions que nous prendrons un malin plaisir à résoudre tout au long de l’intrigue.

Rob a tout du beau gosse mais c’est aussi un homme avec de profondes convictions et d’une redoutable intelligence, un peu comme un super héros mais sans les supers pouvoirs. Mais il n’est pas pour autant lisse et sans grand intérêt, loin de là. Il fait juste passer son travail en priorité. Il sera aidé dans son enquête par les visions de Molly, une jeune fille douée d’un sens surdéveloppé de l’empathie et qui ressent donc la peine des victimes. Elle lui donnera des indices pour résoudre son enquête. Mais Molly craint une personne plus que tout au monde : son père qui la violentait. On ne peut s’empêcher de ressentir de la sympathie pour cette âme éprouvée par la vie qui, pourtant, continue à avancer coûte que coûte.

Je dois avouer que l’auteur m’était inconnu jusqu’à présent, et je le regrette profondément ! Ce livre est un grand coup cœur. L’horreur est sublimée par une mise en scène de l’intrigue exceptionnelle. Chris Carter est un excellent écrivain de thriller, je dirais même que j’ai retrouvé la même maestria que dans les livres de Sire Cédric, le côté fantastique en moins. Chaque mot est judicieusement placé, la réponse à chaque interrogation amenée de manière subtile, on vit, on éprouve l’histoire et on ne peut s’empêcher de ressentir un mal être à entrer ainsi dans l’esprit d’un meurtrier.
Je ne dirais qu’un mot âme sensible s’abstenir… Pour ma part, je vais m’empresser de me procurer ses autres livres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :