Général, Roman

Slay de Brittney Morris

Acheter sur Amazon

Quatrième de couverture :

Dans « SLAY », polar young adult entre jeu-vidéo et lutte sociale, suivez l’histoire d’une adolescente noire qui devra tout mettre en oeuvre pour prouver son innocence et sauver le jeu qu’elle a créé. A travers cette histoire passionnante, Brittney Moris prouve l’importance pour les personnes marginalisées de pouvoir se retrouver dans des espaces où elles se sentent en sécurité. 

Kiera Johnson est une élève exemplaire, une tutrice en maths et l’une des seules lycéennes noires de l’académie Jefferson. En sécurité dans sa chambre, elle rejoint des milliers de joueuses et joueurs noirs sur SLAY, un RPG de cartes multijoueur. Mais personne ne sait que c’est elle, Kiera, qui a créé ce jeu, pas même ses amis ou sa famille et encore moins son petit ami, Malcom, qui pense que les jeux vidéo ne sont qu’une distraction pour les hommes noirs.
Mais quand un adolescent de Kansas City est assassiné à cause d’une dispute qui a eu lieu en ligne, SLAY est immédiatement catalogué comme un jeu raciste, violent et où se réunissent des criminels. Et comme si ça ne suffisait pas, un troll anonyme infiltre la plateforme et menace de poursuivre Kiera en justice pour  » discrimination anti-blancs « .
Est-il possible pour la jeune fille de garder son identité secrète alors qu’elle doit protéger le jeu qu’elle a créé ?

L’avis d’Eric :

Ce roman aborde des termes très forts destinés à tous. Il pousse à réfléchir sur notre propre perception des choses.

J’ai adoré le personnage de Kiera, la manière dont elle ressent les choses vis à vis de sa couleur de peau. Son besoin d’un espace safe est viscéral et on le comprend aisément.

L’auteure nous oppose plusieurs points de vue par des concernés et nous monte ainsi que même des concernés peuvent avoir un avis biaisé. Son traitement de la question est vraiment de qualité.

Lire un roman écrit par une concernée sur ces sujets est vraiment l’assurance de ne pas passer par des demi-vérités ou des raccourcis malheureux.

Je ne saurais que trop vous recommander ce roman qui m’a touché plus que de raison.

Par ailleurs le thème des jeux vidéos m’a intéressé alors que je n’en suis pas friand. Le monde virtuel créé par Kiera est de toute beauté et cela se ressent dans les mots choisis par l’auteure.

Les personnages secondaires sont hyper intéressants et permettent d’appuyer le traitement des sujets abordés. Et d’ailleurs une fois que certains prennent connaissance de l’entièreté de ce qui se passe, il y a vraiment une prise de conscience aiguë. Malheureusement certains restent obtus mais c’est ainsi que la vie réelle fonctionne.

La plume actuelle rend l’histoire attrayante et le sujet maîtrisé ainsi que le rythme la rende addictive au possible.

C’est une excellente parution percutante et #ownvoice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s