La princesse qui voulait sauver le dragon de Maria J. Romaley

Acheter sur Amazon

Quatrième de couverture :

« Non ! Je ne suis pas une princesse ! Pas une vraie en tout cas.
J’ai 17 ans, je m’appelle Zelda (d’où le diminutif) et je suis en terminale. Ma vie est un enfer depuis que je dois faire un exposé avec David Lorentz, qu’on surnomme le « Dragon » à cause de ses tendances violentes.
Pourtant, un jour, je découvre le secret de ce fichu bad boy sexy et les choses vont prendre une tournure inattendue. »

Zelda est une geek, hypersensible et entêtée, qui rêve de devenir une gameuse pro et qui a une famille pas banale.
David est le bad boy du lycée, sexy, sombre et mystérieux. Tout ce qu’elle sait de lui, c’est qu’il fait tomber toutes les filles et qu’il est dans toutes les bagarres.
Pourtant, à l’occasion d’un exposé, les deux élèves sont obligés d’interagir. D’un côté comme de l’autre, ils se rendent vite compte qu’il y a bien plus derrière les apparences.

« La Princesse qui voulait sauver le Dragon » est une romance Young Adult qui aborde des sujets difficiles tout en douceur. Des larmes au rire, de la peur au bonheur, les émotions sont le cœur de ce roman qui saura vous surprendre et vous tenir en haleine jusqu’à la dernière page.

L’avis d’Eric :

Une nouvelle romance de Maria , il n’en fallait pas plus pour me tenter.

Ici l’auteure nous compose une belle romance avec de la profondeur. J’ai vraiment dégusté ma lecture.

Tout était parfait et subtilement dosé. Et la psyché des personnages décrite avec soin et sans excès. Notre dragon nous touché au-delà des mots. On se prend d’affection pour lui. Et d’un personnage qu’on pourrait penser basique, on s’aperçoit qu’il a de multiples facettes. La plume de Maria y est pour beaucoup car elle se veut fine et précise.

Et que dire de notre princesse avec son caractère bien trempé et son tempérament. Elle aussi conquit notre cœur avec aisance.

Sa famille est aussi un bel exemple d’acceptation de l’autre. Tous ses membres ont leur je ne sais quoi qui pousse à sourire et surtout ils sont tous unis et sont prompts à défendre ceux qu’ils aiment.

J’ai adoré le fait qu’en plus de la romance, l’auteure évoque d’autres sujets forts tels le coming out et les thérapies de conversion. Ce n’est pas abordé en profondeur car cela concerne un personnage secondaire mais il n’y a pas d’écueil dans la manière de traiter ces sujets. Cela pousse à réfléchir.

Je ressors de ma lecture avec le smile, car oui c’est un HEA of course. Pour moi je n’ai noté aucun point négatif, c’est dire à quel point j’ai apprécié ma lecture. Maintenant il me tarde de l’avoir dans ma bibliothèque car ce roman fait parti de mes coups de cœur de l’année.

Au fait, merci Maria pour le clin d’œil à un couple d’une autre de tes séries 😉


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s