Cœurs Écarlates de Garance de Jorna

Acheter sur Amazon

Quatrième de couverture :

Il s’appelait William. Sa gentillesse n’avait d’égale que la rancœur de Kiëran, ce garçon perturbé, prisonnier d’une violence inarrêtable. William l’avait aimé, Kiëran l’avait détruit, et tout s’était fini. 

Quatre ans plus tard, de retour dans la ville de son enfance, William est devenu Isaac. S’il se sent désormais prêt à reprendre sa vie là où il l’a laissée, c’est compter sans la présence de l’ancien bourreau du collège. 

Mais Kiëran n’est plus tout à fait le même non plus. Démoli, accablé par le remords et le poids d’un quotidien qui l’étouffe, il n’a eu de cesse de combattre celui qu’il était dans le passé. Et s’il est convaincu qu’il ne sera jamais « quelqu’un de bien » et ne mérite aucun pardon, il a pourtant toujours espéré pouvoir un jour s’excuser. 

Peut-être est-ce cette obsession qui lui permet de reconnaître la lumière de William derrière le ténébreux Isaac. Ni l’un ni l’autre ne se sont oubliés, après tout, malgré tout. 

Et si ces mêmes souvenirs douloureusement ancrés pouvaient les réunir, apaiser leurs maux, soigner leurs âmes ? Guérir leurs cœurs écarlates …

L’avis d’Eric :

Dès le départ ce roman m’a intrigué. La couverture est percutante et annonce la couleur.

Ce roman aborde des sujets difficiles tels le harcèlement, la maltraitance et l’alcoolisme.

Avec des sujets aussi poignants il peut être difficile de les retranscrire sans excès de pathos et l’auteure y réussit à merveille. Elle va nous conter les faits et réaliser un incroyable travail au niveau de la psyché de ses personnages mais sans exagération aucune. Elle va rester dans la crédibilité de bout en bout.

Je dois dire que certains passages m’ont retourné tellement ils sont criants de vérité. On vit tout ceci avec les héros, on espère avec eux du positif, du bonheur. On passe par tous les stades, de la tristesse à l’euphorie. Bref on vit ce roman et il est impossible que l’on reste de glace, totalement impossible tellement il prend aux tripes.

J’ai adoré le cheminement des pensées des personnages, la manière dont les évènements les font évoluer. Ce qui est bien c’est que l’auteur ne développe pas uniquement les héros mais aussi les personnages secondaires. Rien n’est oublié. On a tous les aspects nécessaire à la pleine compréhension du récit.

Le style de l’auteure nous fait évoluer entre lumière et obscurité, nous sommes constamment sur le fil du rasoir. Ceci contribue à dynamiser notre lecture.

Sincèrement ce roman est complet, certes éprouvant pour notre petit cœur mais tout y est. L’auteure est définitivement à suivre de très près.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s