De Rêves en Livres…

Blanc comme un cygne de Chris Verhoest

IMG_0171-0.JPG

Sortie le 8 Novembre chez Alexan Editions

Acheter chez Amazon
Version Ebook
Blanc comme cygne

Version papier
Blanc comme cygne

Quatrième de couverture :
Tout commence par une rencontre brutale. Sveinn, un Cycnos blessé et poursuivi par les siens, tombe sur la voiture de Daniel, un jeune homme ordinaire, comptable qui s’ennuie dans la société où il travaille. Daniel va soigner Sveinn et ce dernier, apprivoisé et charmé par son sauveur, se laisse convaincre. Il l’emmène avec lui dans sa tentative de trouver d’autres clans de métamorphes, comme les cygnes noirs. Commence alors une longue route, tandis que les Cycnos ne sont jamais loin… Cette Odyssée récompensera-t-elle leur amour ou leur sera-t-elle fatale ?

L’Avis d’Eric :
Vous connaissez mon engouement naturel pour les livres de Chris Verhoest et bien je dois dire que celui-ci m’a surpris mais hélas pas dans le bon sens du terme…

Ici l’histoire avait tout dès le départ pour créer un récit magique, puissant : des métamorphes hors du commun, une histoire touchante. Mais hélas la mayonnaise n’a pas pris.

Alors je m’explique, la première impression que m’a laissé ce livre est un roman écrit trop rapidement presque je dirais à la va-vite. J’ai eu l’impression d’un livre uniquement commercial, avec des scènes certes touchantes mais attendues et dont les émotions sont poussées excessivement à l’extrême dans le but de titiller le lecteur mais pas positivement.

Ce qui m’a choqué le plus c’est cet appesantissement malsain sur la castration que l’auteure dépeint tout au long du livre, c’est vous dire : à un moment un personnage est déprimé, et il pense à se trancher le pénis pour vivre en paix… Encore il y aurait une cause logique à cette décision avec un excès de sexe ou du sexe contraint mais même pas, cela tombe comme un cheveu sur la soupe, et surtout ça n’a ni queue ni tête, excusez mon jeu de mots malheureux…

Les personnages contrairement aux autres livres de Chris Verhoest n’ont pas cette profondeur qui lui était typique et sa plume a perdu de sa poésie. Je n’ai vraiment pas apprécié cette histoire que je trouve bâclée et qui aurait méritée beaucoup plus de développements, d’ailleurs on s’en rend aisément compte car ce livre est environ un tiers plus court que ses autres romans.

Les enchainements sont trop rapides et 2 histoires d’amour concernant le même personnage en un roman aussi court, ça met un frein à ma conception de l’âme soeur.

En résumé vous l’aurez compris, je reste après ma lecture avec un goût désagréable dans la bouche et surtout déçu par une des auteures que je comptais parmi mes préférées jusqu’à maintenant…

Tagué: , , , ,

Classé dans :Chroniques, M/M - Boy's Love - Romance Gay, Romance Paranormale

2 Réponses »

  1. Alors déjà qu’il ne fait pas beau, tu m’as totalement refroidi (>_<)
    Du coup je ne sais pas si je ferais l'investissement! Surtout que ma PAL ne diminue pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :