De Rêves en Livres…

Ce si Joli Trouble 2 : Une si parfaite comédie de Cora Carmack

une_si10

Sortie le 9 Octobre 2014 chez La Martinière Jeunesse

Acheter sur Amazon
Une si parfaite comédie

Quatrième de couverture :
La visite surprise de ses parents n’arrange pas du tout Mackenzie, dite Max. Disons qu’elle a omis de les prévenir de ses nouveaux tatouages, son boulot de danseuse dans un bar et ne s’est pas étendue sur le style de son petit copain. Max risque de devoir donner des explications… à moins qu’elle ne trouve un garçon parfait pour faire illusion.

Cade, venu à Philadelphie pour oublier Bliss, accepte de jouer le rôle du parfait petit ami, et sa prestation dépasse largement les attentes de Max.

Mais faux baisers, complicité feinte et étreintes fictives pourraient bien faire naître d’authentiques sentiments… Résisteront-ils au désir toujours plus pressant qui les secoue à chaque contact ?

 

L’Avis de Tsuki :
Souvenez-vous que j’avais bien apprécié la lecture du premier tome « Ce si joli trouble » et bien ce second tome avec pour héros, le meilleur ami de Bliss, Cade, ne fait pas exception, j’ai également passé un moment très agréable avec cette histoire. J’ai même préféré ce second opus et les personnages présentés.

Cade peine à se faire à l’idée que Bliss ait choisi Garrick, pourtant il les côtoie régulièrement et au moment où il pensait pouvoir y faire face, son ancien professeur lui fait une révélation qui remettra en question ses choix. Il décide alors de tourner définitivement la page et de passer à autre chose, pile à ce moment une jeune femme, Max, au look de pin-up tatouée vient vers lui et lui demande de jouer le rôle de son petit-ami devant ses parents… Il n’hésite pas longtemps à accepter et se retrouve embarqué dans une histoire qui le fera effectivement passer à autre chose, chose à laquelle il ne s’attendait absolument pas …

Une fois encore, la lecture s’est faite très rapidement, j’ai été embarquée dans l’histoire dès les premiers chapitres et ai eu du mal à en décrocher. J’avais à ce moment besoin d’une lecture légère, sans prise de tête, et même si le passé de Cade et de Max n’a rien de léger, leur rencontre, leurs échanges, l’évolution de leur relation est juste un régal qui m’a mit le sourire (un peu niais j’avoue) sur les lèvres. Cade avait déjà eu son petit impact sur moi lors de ma lecture de Ce si joli trouble, ses sentiments pour Bliss étaient évident mais, il y avait quelque chose qui clochait là-dedans, un manque d’étincelle (même à sens unique), ici avec Max c’est instantané, la flamme brûle directement entre ces deux là et c’est très prenant, presque envahissant ! Je pense que le look et la personnalité de Max ont fait beaucoup dans mon appréciation du livre, je me retrouve assez facilement en elle, certes pas sur tout les points (je ne sais pas chanter, je n’ai pas (encore) de tatouages et je n’ai jamais fait craquer de batteur pour ma personne) mais sur son caractère (profond) m’a vraiment interpellée.

L’histoire est somme toute banale, une comédie romantique avec une rencontre improbable, un rebondissement qui fait que peut-être ils ne finiront pas ensemble et… le happy-end, je ne vous spoile rien en vous disant cela. On sait à quoi s’attendre lorsque l’on ouvre une romance et c’est bien pour cela qu’on la lit. Ici se sont les personnages et leur personnalité qui fait que la lecture est agréable, la trame est sympathique et drôle et le passé des deux personnages amène la pointe dramatique qui fait qu’ils sont ainsi et qu’ils se complètent si parfaitement malgré leurs différences.

Cade est le gendre idéal, il aime l’université, ses courts, sa passion est le théâtre, il est gentil (trop peut-être), prévenant, attachant et pour ne rien gâché il est canon, encore que ce dernier point reste à vérifier car on ne peut pas dire que l’on soit submerger par des détails de sa description, il est blond avec les yeux noisettes… ça aide ! Il a été élevé par sa grand-mère, qu’il appelle régulièrement et à qui il tient plus que tout.

Max, quant à elle, est une jeune femme blonde, mais qui porte rarement cette couleur, possède plusieurs tatouages dont des oiseaux dans le cou et un arbre sur le torse. Son look est un mélange des genres, de la pin-up à la rockeuse en passant par la punkette. Elle assume parfaitement son style, tant qu’elle est loin de ses parents, quand ceux-là sont dans les parages c’est une autre histoire, exit la fille forte et courageuse, bonjour les cols roulés, les tatouages cachés et la petite fille parfaite (sauf côté capillaire). La jeune femme n’ose pas être tel qu’elle est devant ses parents, elle revêt un masque pour leur convenir et répondre à leurs attentes, mais la passion de Max c’est la musique, la chanson et elle compte bien en vivre un jour, ce qui ne convient ni à son père et encore moins à sa mère, leur passé y est pour beaucoup…

En conclusion, un livre que j’ai beaucoup aimé, le style de l’auteur se lit avec facilité, je regrette juste à certains moments, un manque de descriptions mais le caractère des personnages et leur relation sont vraiment intenses et prenants, une flambée de sentiments et de sensations, d’émotions et d’échanges piquants et drôles. Un moment des plus agréables, si vous avez aimé Ce si joli trouble, les personnages sont plus poussés que dans ce dernier et les touches d’humour parfaitement placées, vous ne serez donc pas déçu par Une si parfaite comédie ! Cora Carmack est une auteur de new adult à suivre sans trop se poser de question !

Tagué: , , , , ,

Classé dans :Chroniques, New Adult, Romance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :