The Red Moon d’Akiko Murita

10441348_662353813847192_3927816619207772192_n

Sortie le 31 Juillet 2013

Acheter sur Amazon :
The Red Moon

Quatrième de couverture :
Un cadavre est découvert dans la back-room d’un bar gay.
Pour Olivier, simple étudiant chargé du ménage dans ce lieu sulfureux, c’est le début des ennuis.
Entre réseaux sociaux, soirées arrosées, lieux de drague et coups d’un soir, il va vite découvrir que la vie dans ce milieu n’est pas de tout repos.
Surtout si on a tapé dans l’oeil du tueur…

L’Avis d’Eric :
Une amie m’avait vanté le talent d’Akiko Murita et je dois dire que je n’ai pas été déçu, loin de là.

Ici nous avons une novella de qualité et qui exacerbe nos émotions. L’auteur a un don réel pour susciter aussi bien l’horreur que le désir. Tout est savamment mêler dans une danse dont on ne ressort pas indemne. Même si l’histoire est courte cela suffit amplement car je ne sais pas si nous supporterions plus de tension tellement cette intensité est palpable.

Malgré ces meurtres, il y a une petite note positive via le personnage d’Olivier. Je ne vais pas vous révéler grand chose sur l’histoire car cela serait vous gâcher votre plaisir mais sachez que vous aller dévorer ce récit purement et simplement et que vous serez surpris.

J’ai totalement adhéré au style efficace de cet auteur qui manie l’angoisse d’une main de maître. On trouve peu d’histoires de thriller de qualité avec un héros gay et c’est un vrai plaisir de voir ce genre développé par Akiko Murita. Cela m’a donné envie de lire ses autres histoires sans plus tarder.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s