De Rêves en Livres…

Faux départ de Janey Chapel

image

Sortie le 22 Juillet chez Dreamspinner Press

Acheter chez Dreamspinner Press
Faux départ

Quatrième de couverture :
C’est la réunion décennale de l’université de Tucker Locke, et il n’a pas fait grand-chose de sa vie. Bien sûr, il est devenu un brillant avocat avec une belle voiture et un bel appartement, mais sa vie est vide, et Tucker sait pourquoi. Dix ans plus tôt, ne se sentant pas prêt à accepter son homosexualité, il a laissé Whit Jamison derrière lui.

Tucker a passé dix ans à prétendre être hétéro – dix ans à repenser à ses erreurs. Mais l’éternité n’aurait pas pu le préparer à la réalité de revoir Whit. Whit est plus grand, plus mature, plus séduisant que jamais, et toujours aussi homosexuel affiché et fier qu’il l’était dix ans plus tôt. Le temps n’a pas changé l’alchimie entre eux, et il semble que Tucker puisse avoir une seconde chance. Tout ce qu’il a à faire est d’écarter les années de mensonges et d’embrasser une puissante vérité.

 

L’avis d’Eric :
Le sujet de ce court roman est le coming out ou comment s’accepter enfin soi même. Il s’agit d’un thème assez récurrent dans les romances M/M car il permet d’introduire des émotions fortes et de l’empathie envers les personnages et ici l’auteure en use.

Nous avons Tucker qui ne cesse de se fuir, jusqu’à n’avoir finalement pas de vie en dehors du travail. Il perd ce qui le fait se sentir vivant jusqu’à ce que 10 ans après avoir échouer avec Whit il le revoit. Whit quand à lui est un gay qui s’assume et s’est toujours assumé contrairement à Tucker.

A partir de là l’auto-questionnement de Tucker qui s’était amorcé quelques jours plus tôt devient carrément une question de survie.

J’ai aimé le fait que l’auteure instaure de la nouveauté à travers les deux points de vue différents. Cela rythme le récit et nous réserve des petites surprises concernant l’interprétation de certains actes. Le roman en lui même est court mais suffisant car il n’a pas vocation à nous raconter tout mais à donner l’opportunité d’un nouveau départ.

J’ai aimé le style fluide de l’auteure, l’histoire se lit facilement et est toute mignonne. Il s’agit d’une de ces histoires empruntes d’espoir et d’amour. Par contre j’aurais aimé plus de développement car je suis resté sur ma faim concernant la relation que les deux héros entretiennent et vis à vis aussi du monde : coming out officiel etc…  En fait je suis resté sur ma faim tout au long de l’histoire. Ce roman appelle à une suite que nous n’avons pas malheureusement.

Tagué: , ,

Classé dans :Chroniques, M/M - Boy's Love - Romance Gay, Romance Contemporaine

2 Réponses »

  1. Décidément les 2 dernières traductions de Dreamspinner ne me font pas envie. Vivement Ty et Zane la semaine prochaine. J’attend toujours la suite d’Alliance de Sang de Tachna Ariel et la suite de Mauvais Timing de Mary Calmes. C’est vrai qu’il faut découvrir de nouveaux auteurs mais bon on aime bien aussi retrouver la suite de nos séries. En nouvelle traduction j’aimerai bien « An American Lamb in Europe et The Ranch Foreman » de Rob Colton.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :