Gipsy Song, Le choix de Kenzie de Beth Kephart

gipsy-song,-le-choix-de-kenzie-415748-250-400

Sortie le 25 Février 2014 chez La Martinière J Fiction

Acheter sur Amazon
Gipsy Song: Le choix de Kenzie

Quatrième de couverture :
Kenzie, 18 ans, tombe enceinte et refuse d’avorter, malgré le refus de son petit copain de devenir père. Pour éviter le scandale, sa mère l’envoie terminer sa grossesse en Andalousie, où elle devra ensuite laisser son enfant à une famille adoptive.Dans le ranch d’élevage de chevaux où elle séjourne, Kenzie, d’abord passive, reprend progressivement goût à la vie. Elle découvre l’Espagne du sud et ses paysages écrasés de soleil, la vie et les histoires des gens qui l’entourent, la musique âpre du flamenco. Au contact d’Estela, la vieille cuisinière, et surtout d’Esteban, qui s’occupe des chevaux, elle ouvre progressivement ses yeux et son cœur à la beauté et aux mystères qui l’entourent. Jusqu’à y puiser le courage et la force de faire et d’assumer ses propres choix…

L’Avis de Colyne :
Un roman que j’avais hâte de lire, le résumé m’ayant tout de suite emballé! Mais voilà, je suis sur ce livre depuis 3 mois et je n’arrive pas à le finir. Il est rare que j’abandonne un livre, mais là, je ne peux pas aller plus loin.

Pour résumé, nous rencontrons Kenzie, jeune fille de 18 ans, enceinte, et contrainte par sa mère de partir en Andalousie jusqu’à la fin de sa grossesse.

C’est principalement l’idée qui m’a convaincue à le commencer, je trouve que c’est un beau sujet mais là, je n’ai pas du tout aimé, c’est surtout la narration qui m’a dérangée. En fait, le personnage parle à son bébé, cela m’a un peu gênée, tout comme la manière de voir les choses. C’est comme si on ne voyait pas tout, c’est assez dérangeant. Pourtant l’histoire en elle-même est assez bonne quoiqu’elle traîne un peu en longueur mais bon, ce n’est pas ce qui gêne le plus.

Aussi, je m’attendais vraiment à voyager, à découvrir un nouveau pays, à avoir un peu de chaleur, mais non., je suis restée dans mon canapé… C’est dommage.
Les dialogues ! Alors là, c’était affreux ! On ne peut même pas appeler cela des dialogues, j’ai eu l’impression que c’était simplement des mots comme ça, sortie de nulle part, sans forcément vouloir dire quelque chose. C’était creux et sans « passion ».

Pour les personnages, c’est comme pour les dialogues, sans émotions et ennuyants autant pour les personnages secondaires que pour Kenzie l’héroine.

Franchement, je suis déçue, je ne m’attendais absolument pas à ça, bien sûr, je peux comprendre ceux qui ont aimé ce livre, et peut-être vous aussi en ferez vous partie, en le lisant, mais cela n’a pas été mon cas, dommage…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s