Love Letters To the Dead d’Ava Dellaira

Love_Letters_to_the_Dead_hd

Sortie le 15 Mai 2014 chez Michel Lafon

Acheter sur Amazon
Love letters to the dead

Quatrième de couverture :
Tout a commencé par une lettre. Une simple rédaction demandée par un prof : écrire à un disparu. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l’adorait. Et qu’il est mort jeune, comme May. Si elle ne rend jamais son devoir, très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres à Amy Winehouse, Heath Ledger… À ces confidents inattendus, elle raconte sa première année de lycée, sa famille décomposée, ses nouveaux amis, son premier amour. Mais avant d’écrire à la seule disparue qui lui tient vraiment à cœur, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s’est vraiment passé la nuit où May est décédée.

 

L’Avis d’Eric :
Ce livre m’a intrigué par le résumé qui abordait un moyen innovant pour faire face aux affres du passé.

J’ai entamé ma lecture un peu dubitatif tout de même mais au fur et à mesure, je ne pouvais plus me détacher de celle ci.

Le fait que Laurel écrive à une personne morte permet une liberté totale car on sent qu’elle peut se livrer à quelqu’un que les tourments de la vie ne touchent plus. La beauté de ses lettres m’a ému. C’est comme un raz de marée qui vous submerge, on ne peut rester insensible au fur et à mesure que l’on découvre certaines choses. Je ne vais rien révéler n’ayez pas peur.

J’ai aimé le style de l’auteure, il y a une poésie inhérente à sa manière d’écrire et dans ses mots. Il est relativement facile d’aborder des sujets douloureux pour émouvoir le lecteur mais après la manière de le faire permet de différencier les bons auteurs des mauvais, tout est affaire de dosage.

Mon seul bémol serait qu’il faut parfois retrouver l’adolescent en soi pour apprécier pleinement les lettres de Laurel car elle aborde parfois des sujets un peu « futiles » pour les adultes mais en voyant d’un oeil jeune on comprend mieux l’histoire. Au départ on assiste comme un spectateur à la lecture des lettres mais à la fin c’est comme si Laurel nous les écrivait à nous.

En résumé un livre composé de lettres avec une structure peu commune mais qu’il faut découvrir. Il vous touchera j’en suis sûr et certain.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s