De Rêves en Livres…

Les chroniques de Gyeon 1 : Tempête de feu de Céline Mancellon

les-chroniques-de-gyeon---1-tempete-de-feu-336565

Sortie le 22 Octobre 2013 chez Editions Sharon Kena

Acheter chez Amazon
Les chroniques de Gyeon: Tempête de feu

Quatrième de couverture :
Ère de Gyeon – Année du dragon rouge – Pays de Koro Choisir le futur roi, voilà la responsabilité de la princesse Aijee. La jeune femme doit échanger sa liberté contre un époux afin d’assurer la pérennité du trône. Quatre candidats sélectionnés parmi les notables devront la conquérir même si un seul fait battre son cœur : cet homme ténébreux qui l’attire à en oublier la raison. Clans, combats, complots, guerres et amour. Ouvrez la porte du pays des pluies et vivez son histoire.

L’Avis de Tsuki :
Aijee est une princesse, connue pour aimer s’éclipser du palais pour rejoindre une amie en ville, c’est un de ces jours de « balade » que la jeune femme va rencontrer inopinément chaque homme parmi lesquels elle va devoir choisir son futur époux, mais c’est un détail dont elle n’a pas connaissance lors de ces rencontres.
Quand la jeune femme sent son cœur chavirer pour l’un d’entre eux, elle ne pensait pas que sa vie aller être si chamboulée par l’annonce que son père, le roi, lui fera la veille de son mariage… Son destin entier est remis en question … les choix que la princesse de Koro va devoir faire seront déterminants !

Voilà un roman qui change complètement de ce que j’ai l’habitude de lire de la part de Céline, je la sais douée pour tout un tas de genres, elle nous l’a prouvé entre SJTM, TDL , Alice, LYDD (oui je dois faire ma chro) ou encore Under Cover (c’est qu’elle est ultra productive la dame) ! Mais elle nous offre ici un roman plein d’action, d’humour, de sentiments et surtout d’intelligence sur fond de complots royaux, dans un univers très intéressant et immersif. Céline mêle complots et amour avec une main de maître et j’ai vraiment apprécié entrer dans cet univers semblable aux dramas coréens que la Tartine apprécie tant !

J’ai aimé l’histoire qui n’est pas une simple romance (comment ça je me répète?), j’ai apprécié m’immerger dans ce monde où personne n’est réellement comme il veut le faire paraître, chaque personnage cache un secret, un dessein qu’il ne souhaite pas que les autres remarquent et ils y arrivent plus ou moins suivant le degré de ce dessein, que ce soit un sentiment qu’il n’a pas l’habitude d’éprouver, une envie de pouvoir connue de tous ou au contraire si bien dissimulée que même le lecteur est pris au jeu, une personnalité double voir multiple… Chaque personnage est un mystère à part entière.

J’ai aimé le côté immersif du roman, et comment ne pas l’être en passant du temps avec tous les personnages constituant l’intrigue principale du roman ? Nous rencontrons Aijee, la princesse, Chunzu, Lamyon, Kyaan, Myun et Hoon, les quatre premiers sont les prétendants de Aijee et le dernier est le cousin de Kyann, ces six personnages sont donc le cœur de l’histoire, qu’il s’agit de romance ou d’action au moins deux d’entre eux seront impliqués dans l’intrigue.
Ces personnages sont tous attachants, à leur façon, Aijee pour sa naïveté mais aussi pour sa force de caractère.
Chunzu est le descendant du clan Woron, fils du ministre de la défense, ce dernier est très mal vu, car connu pour son envie de prendre le trône au roi en place, mais ce jeune homme à ce petit quelque chose qui fait que, même si l’on sait qu’il est extrêmement dangereux, on ne peut s’empêcher d’être attiré par son aura, sa force, sa personnalité, son masque impassible qui ne peut que cacher une fragilité, une faille qu’on veut à tout prix découvrir.
Lamyon est un Yan-Ban, un érudit si vous préférez, il préfère de loin passer du temps au milieu des livres qu’en compagnie du « sexe faible » qu’il hait car imprévisible. On ne s’attarde pas vraiment sur lui, mais à sa manière, cette peur des femmes le rend… chou.
Kyaan, capitaine de la garde rapprochée du roi, fils du ministre des armées est un homme droit, juste, loyal et intègre, mais sa rencontre avec Aijee va mettre en péril tout ce qu’il croyait être, elle fait naître en lui un sentiment auquel il refuse de faire face.
Myun est le fils du trésorier du royaume, un noble qui aime badiner avec les femmes et passer son temps a la maison Eséame, entouré de courtisanes. Il cache bien son jeu, derrière un masque de noble futile, il cache une personnalité et un esprit vif et rusé.
Hoon quant à lui est le cousin de Kyaan, il est venu à Koro pour entrer dans la garde Royale, il se révélera être un atout de poids. Plein d’humour il est la touche de fraîcheur et d’insouciance au milieu de ces complots et guerres internes même s’il sait parfaitement être sérieux quand la situation le demande.
On sent que l’auteure aime ses personnages, même s’ils passent par des phases de doute et de souffrance, on sent l’amour et le travail derrière ce qui fait qu’on ne peut que les apprécier tout autant.

Que pourrais-je vous dire sur l’histoire sans trop vous en révélez ? Il se passe énormément de choses, on assiste au rendez-vous de la princesse avec ses prétendants, même si cette dernière à déjà fait son choix bien avant que ces rendez-vous ne commencent et nous permettent de mieux cerner lesdits prétendants, surtout un ! Les rebondissements sont nombreux et chacun d’eux m’a coupé le souffle, laissée bouche bée et aussi brisé le cœur…

La plume de l’auteure nous permet d’être totalement dans l’action et donc d’avoir le cœur qui bat à cent à l’heure mais, elle nous propose également des temps de pauses qui sont appréciables et souvent l’occasion de sourire et même de rire, de voir des sentiments fleurir entre certains protagonistes et parfois notre cœur s’arrête tout simplement de battre, le temps d’une scène, d’un acte, on doute de ce que l’on vient de lire alors on recommence et on remarque que l’on avait bien compris et là soit on déteste des personnages, soit les larmes nous montent aux yeux et on a envie de maudire Céline… mais on sait que ça servira l’histoire et même si la fin est réellement cruelle, que lorsque l’on tourne la dernière page on veut juste retourner en arrière et changer un certain passage on sait que c’est impossible et on se demande ce qui va bien pouvoir arriver dans le second tome… Même si on sait que les personnages seront différents, on ne peut s’empêcher d’espérer des réponses à nos questions !
Non je n’en ai pas encore fini avec la chronique (elle est sans fin je sais) mais, ce point va piquer un peu et j’en suis désolée mais je ne peux pas ne pas en parler, non pas que ça ait gêné ma lecture mais, ça a eu tendance à me faire tiquer… Le roman est de belle qualité pour son contenu mais, il y a a redire sur l’édition et principalement sur le côté relecture du BAT… J’ai trouvé énormément de coquilles, des espaces, des virgules, des mots manquants, des mots qui n’avaient pas grand chose à faire là, quand on lit une tête « baisse » au lieu de « basse », on peut aussi voir que l’auteure s’est emmêlé les pinceaux entre pays des vents et pays des pluies de telle sorte que je ne savais plus lequel de Koro ou de Bortan était des pluies ou des vents… des petites choses non gênantes mais tout de même visibles et je trouve ça dommage car cela remet en cause la qualité du roman. Je ne blâme personne je sais qu’il est possible de laisser passer des erreurs de ce type, nul n’est un robot, mais il y a quand même un travail de correction et de relecture des éditions…
Autre chose qui m’a… comment trouver un synonyme de tiquer sans que ce soit agacer car, ce n’est pas ça… c’est la volonté de Céline de trouver des parades pour ne pas dire cœur avec des tournures comme « organe cardiaque » ou « organe vitale », je ne trouve pas ces formules très jolies à l’oreille et j’avais juste envie de voir écrit cœur, tout simplement !!
Voilà… respirez c’est fini, ça n’a pas été trop dur ?!

En conclusion, mis à part le point juste au dessus c’est là un univers différent, immersif, intelligent, travaillé, drôle, émouvant qui mêle amour, humour, complots, action et aventure avec brio. Tout ça sous une plume fluide toujours très fluide, rythmée comme il le faut avec des temps de pause qui servent à l’histoire. Des personnages aux facettes multiples ce qui ajoute encore un plus à tout cela, mais ils sont surtout attachants, touchants et on sent que l’auteure en plus d’avoir travaillé l’univers, elle s’est intéressée à ses personnages en leur créant des personnalités différentes mais qui pourtant vont trouver écho l’une en l’autre à un moment de l’histoire. Bref j’ai passé un excellent moment de lecture, je n’avais pas envie que ça se termine, j’ai donc fait traîner les derniers chapitres en espérant que la suite paraîtra bien vite tant j’ai hâte de retrouver cet univers !!

Tagué: , , , , ,

Classé dans :Chroniques, Romance, Romance Historique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :