De Rêves en Livres…

La Dernière Lettre de Son Amant de Jojo Moyes

713hsooxiul-_sl1500_

Sortie le 21 Mars 2014 chez Milady Romance

Acheter sur Amazon :
La dernière lettre de l’amant

Quatrième de couverture :
Deux époques, deux destins de femmes.
Jennifer vit dans une cage dorée sur la Riviera pendant les années 1960. Depuis son accident de voiture, elle a perdu la mémoire… jusqu’au jour où cette femme mariée redécouvre les lettres de son amant.
Quarante ans plus tard, Ellie retrouve cette correspondance amoureuse. Au fil de son enquête, la jeune femme va reconsidérer sa conception de l’amour et surtout son histoire avec un homme marié. La dernière lettre changera leur vie à jamais.

L’Avis de Tsuki :
Je pense que la description du livre se suffit à elle-même, il n’y a pas grand chose à ajouter sans vous dire des choses que vous préféreriez découvrir vous-même !

Si vous vous souvenez, j’ai lu l’année dernière, Avant Toi du même auteur et j’avais vraiment beaucoup aimé, j’avais trouvé son écriture très belle et un maniement des émotions telles que je n’arrivais plus à lire les mots tellement mes yeux se noyer dans les larmes… J’étais donc impatiente (parce que je suis un tantinet maso) de découvrir cet ouvrage tout en ayant un peu d’appréhension, à savoir si j’allais autant apprécier cette lecture que la précédente, c’est donc légèrement fébrile que j’ai commencé ma lecture…
J’ai d’abord été déconcertée par la forme du roman, le passage d’une époque à une autre sans que l’on soit une seconde préparée et le même mélange temporel à l’intérieur d’une même époque et des personnages suivis, mais une fois compris le fonctionnement, que tout est en ordre j’ai tourné les pages (virtuelles) avec une telle envie de connaître la suite, le destin des personnages qu’ils soient du passé ou du présent…

Au début nous faisons la rencontre de Ellie, journaliste qui à la demande de la rédactrice, se voit plongé dans les archives du journal afin de faire une comparaison entre le courrier du cœur des années 60 et celui des années 2000, alors qu’elle fouille dans un dossier qui a priori n’a rien à voir avec le sujet elle découvre une ancienne lettre d’amour qui la chamboule.
C’est alors qu’on se retrouve projeté dans les années 60, dans un hôpital où se réveille Jennifer, victime d’un accident de voiture et qui suite au choc a perdu une partie de sa mémoire, mais en rangeant ses affaires elle va découvrir une lettre d’amour qui la poussera à rechercher ce qui a bien pu se passer avant ledit accident…

Deux époques, deux femmes, deux destins qui se rejoignent de bien des manières.

Je ne sais pas si je vais réussir à transcrire ici les émotions qui m’ont traversé tout le long de ma lecture, de la perplexité à l’avidité de découvrir la finalité, le cœur brisé à l’instar des personnages, les larmes aux yeux face au destin brisé, au cœur battant devant les retournements inattendus. Bref toute une palette de sentiments, de sensations qui se bousculent dans votre esprit, votre raison mais surtout dans votre cœur ! Et une fois la dernière page lu, une irrépressible envie de connaître ce qui va arriver aux personnages par la suite, une fin ouverte qui nous laisse le plaisir d’imaginer ce que bon nous semble, un avenir plein de joie et d’amour après de telles épreuves !!

Certes le sujet abordé n’est pas évident, on traite tout de même de l’adultère et ce n’est pas forcément facile de prendre position pour l’une ou l’autre des parties du couple (des couples). Celui qui trompe est-il moins coupable s’il devient évident que son conjoint ne l’aime plus ou moins ? Celui ou celle qui se glisse entre deux personnes mariées est-il le plus coupable, le seul à blâmer ? C’est à chacun de juger comme bon lui semble, je ne crois pas qu’il y ait de véritable bonnes réponses, quel que soit le contexte.

Est-ce utile de vous préciser que j’ai, une fois encore, beaucoup aimé la plume de l’auteur qui se lit avec facilité et frissons ? Elle possède une telle justesse des sentiments, des émotions, des réactions humaines que l’on a la sensation de vivre l’histoire et non pas seulement de la lire. Ces mots, ces phrases sont emplies d’une telle subtilité, de sensibilité, on ressent l’amour qu’elle a pour ces personnages à travers les paragraphes, les chapitres qu’on ne peut s’empêcher de s’attacher à eux, pas uniquement aux principaux, mais également aux secondaires, une nouvelle famille se forme autour de nous et on peine à accepter de les laisser partir et vivre leur bonheur.
Jennifer et Ellie en tête bien évidement et je ne me risquerais pas à vous citer les autres de peur de vous gâcher des surprises, des rebondissements (parfois évident), le plaisir de découvrir vous même le fin mot de l’histoire, des histoires.

En conclusion, un vrai bon moment de lecture, des émotions, des personnages attachants, des rebondissements qui m’ont parfois laissés bouche bée, j’étais tellement persuadée d’une chose que je ne m’attendais pas à découvrir un nouvel élément qui change une fois encore le destin de ces protagonistes à qui on ne peut que souhaité bonheur et amour. La plume de l’auteur est tout simplement délectable, on apprécie la justesse des descriptions, des sentiments, l’intelligence des personnages, la puissance de l’amour qui vous percute de telle façon que vous n’imaginez pas vous en relever indemne. Un roman qui fait rêver et vous donne envie d’écrire et recevoir à nouveau du courrier qu’il soit d’un amant ou d’un ami.

Tagué: , , , ,

Classé dans :Chroniques, Romance, Romance Contemporaine

1 réponse »

  1. les 2 romans de cet auteur me tentent bien mais j’avoue que celui encore plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :