De Rêves en Livres…

Interview  » Christelle Verhoest « 

1552970_663299670389195_175867073_n

Aujourd’hui jour de sortie de son roman dans la toute nouvelle collection Snark de Bragelonne, je vous offre une interview de Christelle Verhoest l’auteure de :
Sombre Héritage 1 : La Vision de l’Encercleur

Peux tu te présenter pour nos lecteurs ?
Je suis une personne timide et assez sensible, trop sans doute. J’ai fait des études littéraires. J’aime les animaux, la Bretagne, les beaux manoirs, la mer, la natation, et les livres. Je m’évade grâce à eux, ils nourrissent mon imaginaire.

Comment en es tu venue à écrire de la romance et gay de surcroît ?
J’ai terminé mon premier vrai roman quand j’avais dix-huit ans, et c’était une histoire d’amour. assez sombre et violente, d’ailleurs. Un an plus tard, j’écrivais ma première romance gay, qui se déroulait dans les lieux même où je me rendais tous les jours: ma fac de Lettres. Ce qui est gay est naturel et évident chez moi.
En outre, je lis des auteurs gays depuis mon adolescence et ça m’a influencé: Armistead Maupin, Yves Navarre, qui fut une révélation. Il y a eu aussi Anne Rice, et la sensualité qui existait entre ses vampires mâles ne me laissait pas de marbre.

Quel conseil donnerais tu à ceux qui voudraient se lancer dans l écriture?
Faites-le parce que vous avez envie, pas pour d’autres motifs.
Essayez de créer quelque chose de suffisamment original pour transporter le lecteur et le faire vibrer.

Je sais que tu as dû retravailler un peu Alexis, n’est-ce pas trop difficile de revenir sur un livre écrit depuis quelque temps déjà ?
Non, pas dans ce cas-là. Les corrections étaient très encadrées et ça aide énormément. Comme j’ai dû le relire au fur et à mesure en suivant le suivi de modifications, j’ai réussi à me replonger dedans. Et puis, cette histoire fait partie de moi au plus haut point, elle m’est familière.

Une anecdote marrante en rapport avec un de tes livres ?
Une scène sexy m’est venue suite à la lecture d’un manga coquin. C’était assez spécial, car les protagonistes jouaient avec … des sucreries. Je ne veux pas trop en dire, pour garder la surprise. Je ne me souvenais plus de cette scène, mais alors pas du tout, jusqu’à ce que mon compagnon lise mon histoire et ce moment précis du roman. Alors, il me regarde avec un air, mais un air! Comment dire? Du style: mais de quelle planète tu viens, toi, pour imaginer des trucs pareils?

As tu des manies d écritures ?
J’écris toujours le premier jet au crayon à papier, sur des feuilles. Pas au stylo, au crayon.

Comment vois-tu l’homme parfait ?
Comme je pars du principe qu’il n’existe pas, il fait donc partie de mes rêves. Alors, il faut qu’il ait une grande beauté, des yeux sortant de l’ordinaire, un corps superbe mais pas excessivement musclé, et qu’il soit tourmenté et ténébreux. Ou au contraire candide. J’aime les beaux hommes cassés, qui ne se livrent pas facilement, mais qui ont une immense soif d’amour au fond d’eux.

Où trouves tu l’inspiration pour nous présenter autant d’histoires différentes ?
J’ai toujours eu un imaginaire débordant. De plus, je suis passionnée par les créatures légendaires. Associées à mes goûts, mes souvenirs, tout ce qui fait partie de moi, ça donne une histoire avec un univers et des personnages précis, qui viennent comme ça.

Je sais que tu lis du MM; en quoi penses tu que cela a pu modifier ton style ?
Je ne pense pas que les M/M aient modifié mon style. Par contre, grâce à eux, je construis différemment certaines de mes histoires, et elles finissent bien!

De nouveaux projets dans l’avenir ?
Je suis en train de mener de front deux romans: une romance réaliste M/M, qui s’appelle « nos silences », et un roman fantastique et historique, « un chemin violet et or ». Après, j’envisage , qui sait, une saga fantastique avec deux frères comme héros, « le jour et la pluie ».

Un mot pour tes lecteurs-lectrices ?
Merci d’être là, d’aimer ce que je fais, de me suivre, d’en vouloir plus.

Tagué: , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :