De Rêves en Livres…

Castle Mango Vol 1 de Konohara Narise

51NqZKZB18L

Sortie le 28 Janvier chez Taifu Comics

Acheter sur Amazon :
Castle mango T01

Résumé :
Yozoru vit dans un love hotel, le Castle Mango. Malgré ce lieu de résidence insolite, le garçon vit une vie tranquille… jusqu’au jour où il rencontre Togame, le réalisateur gay d’un film porno qui va être tourné dans l’hôtel. Non content de vouloir Yozoru pour remplacer un de ses acteurs, Togame ne va pas tarder à s’intéresser à Satoru, son petit frère. Horrifié par ce comportement, Yozoru exige que le réalisateur laisse son frère tranquille. Ce dernier accepte, mais il est loin d’en avoir fini avec Yozoru …

L’Avis de Genkishi :
Côté graphisme, ce manga est fin, délicat, très agréable à l’oeil. Il y a des cases dynamiques qui alternent avec des moments plus contemplatifs, qui montrent en douceur le rapprochement entre les personnages.

Au niveau de l’univers choisi, je suis gâté. J’avoue avoir un faible pour cette institution nipponne un peu fofolle, le love hôtel, avec ses chambres à thèmes toutes plus imaginatives les unes que les autres ( l’espace, la fête foraine…) De ce point de vue, le manga ne déçoit pas. Vu de l’extérieur, le Castle mango a des faux airs de château de Louis II de Bavière, pour vous dire. La faune qui fréquente l’établissement est amusante, comme ce couple de personnes âgées, par exemple.

Les personnages principaux sont très sympas aussi. Yorozu est un lycéen parfaitement stoïque face aux choses du sexe, puisqu’il vit dans un lieu qui lui est dédié. D’où un décalage amusant entre son attitude froide et les situations évoquées par le manga. Aucune ne le trouble véritablement, sauf quand Togame entre en scène… Yorozu est un garçon très mature qui cache des blessures. Depuis la mort de son père, il est renfermé. Il rêverait de reprendre le love hôtel de sa mère après ses études, et d’en faire un établissement très fréquenté, et il souffre de la façon dont les gens considèrent ces établissements, et dont ils considéraient son père, comme un dépravé. Et si Togame lui permettait de s’ouvrir aux sentiments?

Togame est un homme en apparence taciturne et détaché de tout. Son rapprochement avec le jeune frère de Yozoru est tout à fait innocent, ce n’est pas un pervers attiré par les petits jeunes. On a des indices sur la famille de Togame, et les rapports qu’il entretient avec elle, et qui expliquent ce qu’il ressent pour le gamin. Togame a en lui beaucoup de secrets, que les tomes viendront éclaircir, sûrement.

Le rapprochement entre ces Togame et Yozoru n’est assurément pas banal. Il repose sur des quiproquos, et ensuite sur la volonté de Yozoru de protéger Satoru en prenant sa place. Sauf que ça devient vite un prétexte. Si vous souhaitez tout de suite du sexe, passez votre chemin, nos protagonistes apprennent d’abord à se connaître, se tournent autour et il y a beaucoup de non dits, de douceur, de tendresse.

Ce manga regorge d’actions, et plaide pour qu’on cesse nos préjugés: contre les love hôtel, contre la sexualité des gays, qu’on dit débauchée. C’est un plaidoyer pour faire ce qui nous plaît dans la vie. Au Japon, où la pression scolaire et sociale est forte, c’est un message puissant.

On en redemande! J’ai hâte d’avoir le deuxième tome en mains!!

Publicités

Tagué: , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :