De Rêves en Livres…

Bichon 1 : Magie d’Amour… de David Gilson

Bichon 1

Sortie le 6 Novembre 2013 chez Glénat

Acheter sur Amazon :
Bichon, Tome 1 : Magie d’amour…

Quatrième de couverture :
Se déguiser en princesse pour un goûter d’anniversaire, jouer à l’élastique, entamer une chorégraphie en pleine cour de récré… Un peu compliqué quand on aime faire toutes ces choses et qu’on est un petit garçon de 8 ans. Mais pas pour Bichon : il transgresse les règles de la société sans même s’en rendre compte ! Heureusement, sa famille et ses amis l’aiment tel qu’il est. Même que parfois Jean-Marc, le beau garçon du CM2, prend sa défense quand on se moque de lui… David Gilson réussit l’ambitieux pari de raconter avec tendresse et humour la vie quotidienne d’un petit garçon « pas comme les autres ». Bichon ne fait qu’être lui-même et se soucie peu du regard des autres, et cette personnalité déjà si affirmée et si naturelle est un joyeux exemple pour les petits et grands lecteurs !

L’avis de Genkishi :
Un trait doux et rond, de grands yeux tendres, des couleurs pastelles, voici un dessin très agréable à l’oeil, sans qu’il soit lisse, cependant, on reconnaît la patte d’un dessinateur, un vrai. J’ai apprécié les nombreux clins d’oeil aux dessins animés nippons devenus des classiques, et qui parsèment les cases: Sailor moon, les Magical girls, etc …

La BD se présente sous forme de sketchs d’une à plusieurs pages, qui représentent toute l’année de CE2 de Bichon. Les scènes sont tour à tour humoristiques ou tendres, ou bien porteuses de messages, sans aucune lourdeur.

Mais d’où ça vient, Bichon? Vous ne saurez pas tout de suite le vrai nom de notre héros. Bichon, c’est le surnom que lui donne sa mère devant tout le monde, le jour de la rentrée. ça commence bien! Le ton est donné, il va y avoir ceux qui adorent Bichon, et ceux qui le traitent de fille, cet aspect-là n’est pas occulté, et c’est très bien, tout n’est pas rose, la vie, c’est ça.

Mais la grande force du personnage, c’est son caractère doux et aimant. L’amour, c’est son fer de lance, il jette même des sortilèges d’amour aux abrutis. Pas sûr que ça marche. Il aime danser, il aime sa poupée Ploum, se déguiser en princesse et… Jean-Marc du CM2. On nous montre une attirance certaine pour les garçons. On se doute que Bichon deviendra gay en grandissant. C’est suggéré avec beaucoup de délicatesse, de fraîcheur, et ça le rend irrésistible.

La mère de Bichon le défend, sans s’interroger, face aux préjugés des autres. C’est important, d’avoir une maman qui nous connaît, et qui ne juge pas. Les filles adorent Bichon… parce qu’il les comprend, tout simplement. La BD est riche de réflexion sur les filles, ce qu’elles veulent, ce qu’elles peuvent être.

Bref, cette BD se lit, se relit, avec un sourire grand comme ça. En plein délire sur le genre et l’attribution de rôles stéréotypés pour les hommes et les femmes, et juste après le passage du mariage pour tous, Elle arrive à point nommé, pour le respect de tous les goûts. Comme les couleurs, ils ne se discutent pas. Ils sont, tout simplement.

Tagué: , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :