De Rêves en Livres…

Simplement Lui de Vincent Koch

97829146794282

Sortie le 1 Mars 2010 chez Editions Textes Gais

Acheter sur Amazon :
Simplement lui (roman gay)

Quatrième de couverture :
« Hugues. Mon meilleur ami est tout ce que j’ai de plus grand ici. Il me connaît par cœur. Il sait ce que j’ai dans la tête. Pas besoin de parler, parfois. On se comprend. C’est comme ça entre nous. Fusionnel.
Une nuit, il est venu s’asseoir dans le lit avec moi. Il s’est endormi en parlant avec moi. J’ai rejoint Morphée aussi. Bien après. Au petit matin. Au réveil. Nous étions l’un contre l’autre. Les bras de l’un entourant ceux de l’autre. Je l’ai trouvé beau. Je lui ai dit merci. Et un je t’aime est parti. Seul. Non voulu. C’est vrai que je l’aime. Il est plus qu’un frère. Je n’en ai pas. Plus qu’un père. Le mien n’est jamais là. C’est pas difficile de le remplacer. Il est plus que tout. Il m’a regardé. Sereinement. Il m’a dit. « Je t’aime aussi, petit con ». Il ne l’avait pas mal pris. Il était toujours là. Pas d’ambiguïté. Il a compris mon message. Tant mieux. On s’est dérobé. Décacheté. Avec nos érections matinales. On avait l’air de deux homos. Pas nous. Putain. »

Mon Avis :
Ce livre m’a attiré par le côté autobiographique. Et je voulais en savoir plus sur ce que révélait le résumé.

En fait nous avons affaire en quelque sorte à un petit journal intime qui retrace la vie de Vincent sur une période donnée, en fait plus vraisemblablement entre le moment où sa relation avec Hugues a commencé à changer jusqu’à l’aboutissement de cette histoire.

Le tout est raconté à la première personne de manière pudique car même si le récit est comme un journal intime les scènes dites sexuelles sont pleines de pudeur et seuls comptent les sentiments éprouvés. J’ai été touché par ce récit, Vincent se croyait hétéro mais au fur et à mesure il se rend compte qu’il nourrit des sentiments pour son meilleur ami, et si ces sentiments étaient réciproques ?
Entre rêve et réalité l’auteur nous permet de le connaître plus et intimement. Vincent est une personne attachante et que l’on devine très sensible et fragile. Son besoin d’autrui est le moteur de sa vie et son point faible hélas.
Nous assistons ici à sa prise de conscience, et à son affirmation de soi.

Par contre ne vous attendez pas à une romance classique, c’est vraiment à lire comme un journal intime, vous n’aurez pas vraiment d’approfondissement du point de vue de Hugues. Et surtout la fin laisse la porte ouverte à plein de possibilités, quoique la dédicace les restreint…

J’ai beaucoup aimé ce roman autobiographique gay et j’ai pris du plaisir à le parcourir, j’admet que le style ne plaira pas à tout le monde mais tentez l’expérience et vous verrez…

Tagué: , , , ,

3 Réponses »

  1. coucou,
    je me demandais si celui-là aussi je pouvais le trouver sur internet, ahahahha j’aimerai bien le lire pour essayer, les autobiographies sont pas trop mes tasses de thé mais c’est pas grave 🙂
    merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :