De Rêves en Livres…

Black Sun Vol 1 de Ogasawara Uki

BlackSun-1

Sortie le 7 Novembre 2013 chez Taifu Comics

Acheter sur Amazon :
Black sun Vol.1

Résumé :
« Fais tes prières, je vais t’envoyer au paradis. »
C’est durant l’un des innombrables conflits provoqués par le pèlerinage des peuples occidentaux vers la Terre sainte que Léonard, un chevalier croisé, commandant de la forteresse dont il est en charge, se livre au général Jemal Jan, ancien fils d’esclaves et cavalier janissaire de l’Empire ottoman, pour sauver la vie de ses hommes.
Mais Jemal abuse de lui et traîne son honneur de chevalier dans la boue… Malgré cela, les deux hommes tombent petit à petit profondément amoureux l’un de l’autre…

L’Avis de Genkishi :
Ce qui saute d’emblée aux yeux, c’est la grande finesse des dessins, qui sont très attractifs. Les armures médiévales ont des allures futuristes par moment, mais ça donne tout son caractère au visuel.
De plus, on nous a présenté ce yaoi comme mature, et sans aucune censure, on ne peut que le constater, et c’est très agréable. On voit par exemple les personnages de pied, sans qu’aucun trait ou effet flou ne vienne s’incruster sur des organes parfaitement visibles. ça donne un aspect très naturel à l’oeuvre. Les scènes sexuelles ne sont pas davantage expurgées, et pourtant, il n’y a aucune exagération dans ce qui est montré, là encore c’est tout en délicatesse, et chaque position, même la plus osée, possède sa justification.

On s’aperçoit aussi de la maturité de ce yaoi à la façon dont on a traité l’intrigue. Elle est profonde et dévoile le contexte historique des Croisades, les ruses et les calculs politiques, mais sans que jamais ce soit lourd, au contraire. On assiste à d’habiles retournements de situation qui montrent que le scénario est fouillé.

Les personnages font aussi de ce yaoi une réussite à nos yeux. J’ai trouvé le personnage secondaire de Nikolas exaspérant et un peu caricatural, mais l’épaisseur des autres, comme Isaac, qui fut l’amant de Jemal, le contrebalance bien. Les rôles principaux ne sont pas figés dans le schéma yaoi traditionnel, il arrive au doux Léonard d’avoir des accès de colère, beaucoup de courage. Le ténébreux Jemal possède ses failles, astucieusement présentées, et il n’est pas exempt de tendresse.

En tout cas, on reste accroché à ce manga de la première à la dernière page, sans bouder notre plaisir.

Tagué: , , , , ,

2 Réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :