De Rêves en Livres…

Snowpiercer, Le Transperceneige

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Date de sortie 30 octobre 2013, (2h 5min)
Réalisé par Bong Joon Ho
Avec Chris Evans, Song Kang-Ho, Ed Harris, Tilda Swinton

Synopsis :
2031. Une nouvelle ère glaciaire. Les derniers survivants ont pris place à bord du Snowpiercer, un train gigantesque condamné à tourner autour de la Terre sans jamais s’arrêter. Dans ce microcosme futuriste de métal fendant la glace, s’est recréée une hiérarchie des classes contre laquelle une poignée d’hommes entraînés par l’un d’eux tente de lutter. Car l’être humain ne changera jamais…

Mon Avis :
Alors je sors juste du film donc mes impressions sont toutes fraîches.

Les amateurs de films catastrophe ou de fin du monde devraient apprécier ce film, on y retrouve tout ce qui fait le charme de ce genre de film : un monde clos avec des survivants où les lois qui naguère existaient ont laissé place à tout autre chose.

L’histoire est plausible et on se laisse entrainer dans cette quête de la vérité par contre il y a certains anachronismes, par exemple dans le train ce n’est guère plausible qu’ils aient réellement pu survivre pendant 18 ans avec ce qu’ils avaient…

J’ai vu beaucoup de référence à la célèbre suite de romans intitulée la Compagnie des glaces : le déplacement à travers les voix ferrées, le monde glaciaire…
Le film est assez sanglant et il ne fait pas dans la dentelle au niveau des émotions. Il révèle aussi le pire de l’être humain dans sa volonté de conservation…

J’ai beaucoup aimé les révélations finales du héros… mais je ne vous en dit pas plus. Et comme toujours une note d’espoir à la fin enfin si on veut, faudrait quand même pas qu’ils meurent tous n’est ce pas…

En résumé un film choc qui fait réfléchir, beaucoup de sensations et étonnamment peu d’effets spéciaux comme on aurait pu s’y attendre.
Chris Evans joue très bien son rôle et est un des atouts du film.

Tagué: , , , , , , , ,

2 Réponses »

  1. Bien d’accord avec toi : un film avec un grand F qui m’a fait vivre de grandes émotions. Comme je l’explique dans ma critique http://bit.ly/1eVNhrA la réalisation de Bong possède une vraie portée philosophique au delà de son style inimitable porté par une furia incroyable. Belle critique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :