De Rêves en Livres…

Interview Christy Saubesty

Alors aujourd’hui, vous avez le droit à l’interview de Christy Saubesty auteure chez Rebelle Editions de Kolderick tome 1 : La Fille du Dashi et chez Numeriklivres

Vous la trouverez sur son site : Christy Saubesty

Christy Saubesty
Kolderick

1 Peux tu te présenter pour tes lecteurs potentiels qui ne te connaîtraient pas encore ?
Je suis une nana plutôt standard. Mariée et mère de deux enfants, j’occupe l’essentiel de mon temps à lire ou à écrire. À écrire, surtout ^^ J’ai 36 ans, un caractère de cochon et les idées très larges. Récemment, j’ai abandonné mon statut de chroniqueuse : plus assez de temps à consacrer à la lecture, hélas. J’aime le calme, la mer, le paranormal, la musique gothique, la romance, aider quand je peux… J’ai quatre chats, aussi. Et un lapin. Oh, et le truc le plus banal de tous, j’ai un foutoir innommable sur mon bureau

2 Comment t’es venu le goût d’écrire?
Très tardivement. Disons qu’à une période pas si lointaine, j’ai eu besoin d’exorciser certains événements survenus dans ma vie et que les écrire m’a semblé évident. Seulement, je n’ai pas rédigé un journal ou gribouillé de simples confidences, j’ai écris un roman (qui ne sera jamais publié, évidemment). C’était un exutoire comme un autre, ça a marché et ça a surtout chatouillé cette étincelle dans mon imaginaire qui, depuis, a mué en flamme.

3 Qu’est ce qui t’a fait sauter le pas d’être publiée?
L’envie de vérifier si j’en étais capable, si ce que j’écrivais pouvait plaire et trouver un public.

4 Comment as tu effectué ta recherche d ‘éditeurs?
Par Internet et j’ai fait pas mal d’erreurs à mes débuts, tant sur le plan littéraire qu’éditorial. Quand on se lance seul, qu’on n’y connaît rien, qu’on tâtonne, c’est à nos risques et périls. Parfois, on se faire mordre et d’autres fois, on nous tend la main. J’ai eu la chance de rencontrer des gens sérieux qui me font grandir et évoluer. Mon parcours est plutôt simple, en fait. D’autres ont beaucoup moins de chance alors que leurs projets ont un très fort potentiel. Le monde éditorial est une jungle.

5 Parles-nous de ton livre Kolderick la fille du Dashi paru chez REBELLE, ses personnages, son inspiration, son univers…
Il faut savoir que ce roman est une réédition quasi-totalement remaniée et augmentée par rapport à sa première publication. L’idée de cette ambiance-là m’est venue par à-coup. Le véritable déclencheur a été ma découverte de la romance paranormale en 2009. Là, j’ai su ce que je voulais écrire. J’ai installé mon univers en Australie (parce que j’adore ce pays et que je rêve d’y aller) et y fais cohabiter plusieurs espèces de créatures surnaturelles déjà croisées dans la littérature : vampires, feys, magiciens, hybrides homme-animal, loups… J’ai volontairement évité le schéma habituel dans ce registre, à savoir une romance par tome. Dans Kolderick, tout le monde avance en même temps et en parallèle. Les personnages du tome 1 seront aussi dans le tome 2, certains plus ou moins présents que d’autres, et ils continueront d’évoluer au fil des tomes.
La fille du Dashi pose les bases de l’histoire. Tayla est enlevée par une femme sans scrupule afin d’exploiter ses dons et de faire d’elle une arme contre son propre peuple. Elle va grandir en ayant pour seul but de détruire les vampires, ennemis jurés de sa geôlière. Lorsqu’elle en rencontre pour la première fois, Tayla va voir ses croyances et ses repères exploser. Ce qu’elle est, ce qu’elle doit faire, ceux à qui elle peut se fier… Elle devra tout reprendre depuis le début ou presque. Elle sera déstabilisée, troublée, fascinée. Quant à son peuple et aux vampires, eux aussi vont avoir quelques surprises avec elle. Mais je n’en dirais pas plus ^^

6 Si tu étais un des personnages de Kolderick lequel serais-tu ?
Je ne saurais pas m’identifier à un de mes personnages en particulier. Cela dit, celui qui me connaît bien trouvera un peu de moi par touches volatiles un peu partout dans ce roman. Je pense que chaque auteur ne peut pas écrire sans laisser transparaître un peu de lui, mais ce n’est pas forcément dans le caractère ou la description physique des personnages. Ça peut être une situation, une pensée, un idéal…

7 Quand est-ce que paraîtra la suite de Kolderick?
Début 2014, normalement.

8 Lis-tu du M/M ? et si oui, quel livre t’a le plus marqué?
Je n’ai lu qu’une fanfic tirée des écrits de JR Ward. J’envisage de me faire une meilleure idée avec du contemporain. J’ai repéré quelques avis positifs sur des titres dont les noms reviennent à mes oreilles régulièrement

9 Tu écris aussi des histoires érotiques, est-ce difficile de passer d’un genre à l’autre en écriture?
Dans le paranormal, on n’a aucune limite. Si je veux créer un personnage manipulant le génome humain en se basant sur des découvertes datant de plusieurs dizaines d’années, je peux le faire dès lors que le domaine est totalement fictif. D’ailleurs, sans cela, on ne lirait rien au sujet des vampires et autres bestioles du genre. Par contre, dans le contemporain, c’est moins évident. Là, pas moyen de contourner les lois de la nature. Déjà que je joue les touristes virtuelles pour m’approcher au mieux d’une ambiance type (ce qui ne marche pas toujours, d’ailleurs), si en plus je devais me laisser porter par des scénarios totalement excentriques, j’irais droit dans le mur. La difficulté est là : rester crédible. Je me suis égarée plusieurs fois, dans ce registre. Désormais, je prends plus de temps pour écrire mes récits ou romans érotiques. Fini la précipitation. Je me documente et après, j’écris ^^

10 Pour toi, à quoi ressemblerait l’homme parfait?
Pas sûr qu’il existe, mais… déjà, il ne serait pas forcément beau. Pour moi, ce n’est pas un critère de perfection (même si ça ne gâche rien, hein ) Il aurait une assurance tranquille, saurait écouter, guider, épauler, déléguer, diriger, se laisser aller sans jamais perdre le contrôle. Il serait drôle et sérieux. Rude et doux. Calme et fougueux. Et surtout, il saurait me supporter. Rien que ce dernier point, ça le ferait bien. (rires)

11 As-tu des petites manies d’écriture?
J’écris toujours à mon bureau, dans le silence total, sans parasites du style FB ou Skype, une théière pleine à portée de main ^^

12 Où trouves-tu ton inspiration en général?
Dans le quotidien, mes lectures, la musique, une image… Tout peut favoriser un scénario, y compris quand je dors

13 Quels conseils donnerais tu à celui qui voudrait écrire un roman?
Se donner tous les moyens possibles pour cela. On ne s’improvise pas auteur (je parle d’expérience, mes premiers textes étaient vraiment pourris ^^), par contre, on s’améliore vite dès qu’on s’immerge totalement. Il ne faut pas avoir peur de reculer, de s’arrêter, de tout recommencer. Écrire est un exercice constant. Tout le monde ne sera pas emballé, mais tant pis. Ne jamais se laisser abattre, croire en soi, sourire et avancer.

14 Quel métier rêvais tu de faire étant enfant?
Je voulais être auxiliaire de puériculture. Je ne me destinais pas du tout à être auteur. D’abord, j’étais nulle en français, à l’école ^^

15 Quels sont tes autres projets?
J’écris actuellement mon premier chick-lit (une petite comédie sentimentale contemporaine), je peaufine les corrections de Kolderick 2 et je pose les bases d’un romantica très particulier. Plus loin dans mon planning (et pas nécessairement dans cet ordre), il y a le tome 3 de L’éveil des sens (érotique), le premier tome d’une trilogie d’urban-fantasy YA, 2 romances contemporaines, 1 autre romantica, 3 récits érotiques courts, le tome 3 de Kolderick et d’autres trucs, mais bon… En fait, je vais rester assise pendant les trois ans à venir, minimum, et me greffer un clavier au bout des doigts pour écrire même la nuit ^^

16 Quelle est ta lecture du moment?
En ce moment je lis le 4ème tome des Étoiles de Noss Head et ensuite, j’enchaînerai avec Kell d’Andréa Schwartz qui patiente depuis des mois sur mon étagère.

17 Un mot pour tes lecteurs ?
Juste les remercier. C’est tout con, mais sans lecteur c’est tout de suite moins agréable d’écrire. On le fait aussi pour eux, alors merci d’être là, de nous suivre, de nous booster, de nous faire rire aussi. Merci pour votre franchise, votre exigence et votre patience.

Tagué: , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :