De Rêves en Livres…

Interview Marie Sexton

31185_102965933085527_1521892_n

– Can you introduce yourself to our readers / Pouvez vous vous présenter pour nos lecteurs 
I’m Marie Sexton. I write gay romance. I live in Colorado, USA. I’m married, with one ten-year-old daughter. I’m a fan of American football, and I really, really love cheese.

I think that’s about it. ☺

Je m’appelle Marie Sexton. J’écris des romances gays. Je vis dans le Colorado aux USA. Je suis mariée, avec une fille de dix ans. Je suis une fan de football américain et j’aime vraiment beaucoup le fromage.

Je pense c’est à peu près tout.☺


- How did you come to write ? / Comment en êtes-vous venue à l’écriture ?
In December of 2008, I quit my job of eleven years, working in a large medical office. The plan was that I’d stay home for 1.5 years, until my daughter started school full-time. But a few months into my first year as a stay-at-home mom, I woke up with an idea in my head. It involved two men in a hallway. I knew exactly what they were feeling – how conflicted one of them was, and the other one just head-over-heels in love – and so, I sat down and started writing it. I was really embarrassed at first, because I didn’t consider myself a writer. I’d never even tried to write a story before (not since high school, at any rate). I tried to hide it from my husband, because I just felt silly, pretending to be an author. But I was spending way too much time on the computer, acting very secretive, so one day my husband said, « What’s going on? Are you having an online affair? » And I said, « No, I’m just writing a story. » And he said, « That’s great! » And then he came back into the room about ten minutes later and said, « It’s one of those man-love stories, isn’t it? » And I said yes, and he said, « That’s still great. »

Well, that story turned into Promises. A few months later, I signed the contract to publish it with Dreamspinner, and my husband said, « Forget about going back to work. Just write more books. » So, I did.

En décembre 2008, j’ai quitté mon emploi que j’occupais depuis onze ans dans un grand cabinet médical. Le plan consistait en ce que je resterais à la maison pendant 1 ans et demi, jusqu’à ce que ma fille commence l’école à plein temps. Mais après quelques mois dans ma première année comme une mère au foyer, je me suis réveillée avec une idée en tête. Elle impliquait deux hommes dans un couloir. Je savais exactement ce qu’ils ressentaient – comment l’un d’entre eux était en conflit et l’autre amoureux fou – et ainsi, je me suis assise et ai commencé à l’écrire. J’ai été vraiment embarrassée d’abord, parce que je ne me suis jamais considérée comme un auteur. Je n’avais jamais même essayer d’écrire une histoire auparavant (pas depuis le lycée, en tout cas). J’ai essayé de le cacher à mon mari, parce que je me suis juste senti idiote, feignant d’être un auteur. Mais je passais beaucoup trop de temps sur l’ordinateur, agissant ainsi en secret, jusqu’à ce qu’un jour mon mari dise, « que se passe t-il ? As-tu une affaire en ligne ? » Et j’ai dit, « Non, je écris juste une histoire. » Et il a dit, « C’est super ! » Et ensuite il est revenu dans la pièce dix minutes plus tard et a dit, « c’est une de ces histoires d’amour d’hommes, n’est-ce pas ? » Et j’ai dit oui, et il a dit, « c’est toujours super. »

Eh bien, cette histoire s’est métamorphosée en Promesses. Quelques mois plus tard, j’ai signé le contrat pour le publier avec Dreamspinner et mon mari a dit, « Oubliez tout retour en arrière. Écris juste plus de livres. » Ainsi, j’ai fait.


- Why writing MM romance ? / Pourquoi de la romance MM ?
I’d been reading a lot of it, and I guess my muse was ready to give it a shot.

J’en avais lu beaucoup et je suppose que ma muse était prête à faire un essai.


- Where do you get your inspiration ? / D’où vous vient votre inspiration ?
I honestly don’t know. Everywhere, and nowhere, I guess. It usually starts with a single scene – two men meeting or arguing or breaking up or making up – and it all grows from there.

Je ne sais pas honnêtement . De partout et nul part, J’imagine. Ca commence d’habitude par une scène simple – deux hommes réunis ou discutant ou rompant ou le faisant – et tout grandit de là.


- How do you to introduce so much emotional and sexual tension in your books ? / Comment arrivez vous à introduire autant d’émotion et de tension sexuelle dans vos livres ?
I don’t know. I don’t think I actually have much to do with it, to tell you the truth. It’s more about those men in my head. They seem to have a lot of pent-up energy. I just do my best to translate it onto the page. 😉

Je ne sais pas. Je ne pense pas que j’ai en réalité beaucoup à voir avec cela, pour vous dire la vérité. Cela vient plus de ces hommes dans mon esprit. Ils semblent avoir beaucoup d’énergie refoulée. Je fais juste de mon mieux pour le traduire sur la page.


- How do you see the perfect man ? / Comment voyez-vous l’homme parfait ?
Matt, from Promises. He’s absolutely my perfect guy. I adore him. My husband even teases me a bit about being in love with Matt. (It’s okay, though. My husband has a big crush on Bernadette from the Big Bang Theory, so we’re even.)

Matt, de Promesses. Il est absolument mon type parfait. Je l’adore. Mon mari me taquine même un peu d’être amoureuse de Matt. (C’est bien, pourtant. Mon mari a un grande attirance pour Bernadette de Big Bang Theory, donc nous sommes semblables.)

– A favorite color ? / Une couleur favorite ?
Red

Rouge

– Do you have an anecdote about one of your novels ? / Avez vous une anecdote au sujet d’un de vos romans ?

When I first started writing A to Z, the entire story was from Zach’s point of view, but I got stuck in the middle. I asked a friend to read what I had so far, and she said, « I want to hear Angelo’s side of things. » And so, I sort of opened my mind up to Angelo. I was really skeptical about it at first. But then a certain song came on the radio (still his theme song, in my head), and suddenly he was just there in my brain, really loud and clear and strong and outspoken and just pissed as hell, dropping f-bombs like crazy. He completely took over my brain. I had a hell of a time shutting him down. One day, my husband and I were driving somewhere, and my husband asked me a question. I don’t remember what he asked, or what I said, but my mind was definitely elsewhere. I was completely distracted, thinking about the scene I was going to write as soon as we got home. And my husband turned to me and said, « Hey, Angelo? I need to talk to my wife now, please. » It was a very humorous, but somewhat surreal moment for me.

Quand j’ai d’abord commencé à écrire de A à Z, l’histoire entière était du point de vue de Zach, mais j’ai été coincée au milieu. J’ai demandé à une amie de lire ce que j’avais jusqu’ici et elle a dit, « je veux entendre la version d’Angelo. » Et alors, j’ai fait en sorte d’ouvrir mon esprit jusqu’à Angelo. Je restais vraiment sceptique d’abord. Mais alors une certaine chanson est venue à la radio (toujours sa chanson de thème, dans ma tête) et soudainement il était juste là dans mon cerveau, vraiment fort, clair et franc et a chaud comme l’enfer, laissant tomber des f-bombes comme un fou. Il a complètement pris le contrôle de mon cerveau. J’ai eu beaucoup de mal à le fermer après. Un jour, mon mari et moi roulions quelque part et mon mari m’a posé une question. Je ne me rappelle pas ce qu’il a demandé, ou ce que j’ai dit, mais mon esprit était certainement ailleurs. J’ai été complètement distraite, pensant à la scène que j’allais écrire aussitôt rentrés à la maison. Et mon mari s’est tourné à moi et a dit, « Hé, Angelo ? Je dois parler à ma femme maintenant, s’il te plaît. » C’était un moment plein d’humour, mais quelque peu surréaliste pour moi.


- where do you get your inspiration for Coda Books ? D’où vous est venu l’inspiration pour la série Coda ?
Man, I don’t have a good answer for that. Matt and Jared started out in a dream. Many of Jared’s habits and interested were based on my husband. A lot of A to Z came to me while I was at a musical festival. Just living in Colorado gave me a lot of my Coda material. And Strawberries – well, that was all Cole. As soon as he appeared in Promises, I knew I’d have to write his story eventually.

Homme, je n’ai pas de bonne réponse pour cela. Matt et Jared sont partis dans un rêve. Beaucoup d’habitudes de Jared et intérêts ont été basés sur mon mari. Beaucoup de A à Z m’est venu tandis que j’étais à un festival musical. Juste vivre dans le Colorado m’a donné beaucoup de matière pour Coda. Et des Fraises – bien, qui était Cole. Aussitôt qu’il est apparu dans Promesses, je savais que je devrais écrire son histoire finalement.


- In your Book we can dream and we hope the best to your characters, what are your secrets for this ? / Dans vos livres, nous rêvons et nous espérons le meilleur pour vos personnages, quel est votre secret pour cela ?
I’m not sure how to answer that, either. Partly I think it’s about just putting myself into my character’s place and doing my best to pour what they’re feeling onto the page. But I also think the little quirky details are important. Readers will remember funny things like Cole’s affinity for Arbor Mist long after they’ve forgotten what color his hair is or where he went to college.

Je ne suis pas sûre de savoir comment y répondre, non plus. En partie je pense il s’agit de me mettre juste à la place de mon personnage et faire de mon mieux pour transcrire ce qu’ils ressentent sur la page. Mais je pense aussi que les petits détails originaux sont importants. Les lecteurs se rappelleront des choses drôles comme l’affinité de Cool pour la Arbor Mist longtemps après qu’ils ont oublié de quelle couleur ses cheveux sont ou où il allé à l’université.

– What are your future writing projects ? / Quels sont vos prochains projets d’écriture ?
I have to wrap up the sequel to Release (a very dark, kinky, sort-of-cyberpunk novel I released in June). I have to write a Christmas story for Riptide’s 2015 holiday bundle. I have a story coming out from Dreamspinner in April called Lost Along the Way. It’s a really fun little contemporary novella, part of a project that also includes Amber Kell, RJ Scott, Amy Lane, and Mary Calmes. And (here’s my big announcement), I’ve just wrapped up a brand new Coda book! I’m so excited about it. It’s called Shotgun (although I suspect translations will be called Stuck In the Back Seat, because I’m not sure all the American uses of the word « shotgun » will translate correctly [Note: it has nothing to do with guns]). It features a brand new couple, but readers will also get to see Matt, Jared, Zach and Angelo again. It was so much fun to revisit those boys. It’ll be available from Dreamspinner Press sometime in mid-2015.

Je dois finaliser la suite pour Release (un très sombre, crépu, espèce-de-cyberpunk de roman que j’ai sorti en juin). Je dois écrire une histoire de Noël pour Riptide’s 2015 holiday bundle. Je sors une histoire chez Dreamspinner en avril appelé Lost Along the Way. C’est un petit roman court contemporain vraiment amusant, une partie d’un projet qui inclut aussi Amber Kell, RJ Scott, Amy Lane et Mary Calmes. Et (voici ma grande annonce), je viens de finaliser un tout nouveau livre de Coda! Je suis si enthousiasmée de cela. Ca s’appele Shotgun (bien que je soupçonne que les traductions seront appelées Coincées sur le siège arrière, parce que je ne suis pas sûr toutes les utilisations américaines du mot « Shotgun » traduiront correctement [la Note : ça n’a rien à voir avec des armes à feu]). Il représente un tout nouveau couple, mais les lecteurs arriveront aussi pour voir Matt, Jared, Zach et Angelo de nouveau. C’était tant d’amusement de rerendre visite à ces garçons. Ce sera disponible chez Dreamspinner Press mi 2015.


- Who is your favorite author ? / Quel est votre auteur favori ?
I’m a huge Harry Potter fan, but I’m not sure I’d call JK Rowling my favorite author. I like Sarah Monette, Lynn Flewelling, Dan Simmons, George RR Martin, Joe Abercrombie, Scott Lynch, WA Hoffman, Michael Crichton…

Honestly, although I’ve been an avid reader since I was just a kid, I don’t finish reading many books these days, other than the ones I’m reading with my daughter at bedtime. I start reading new books all the time, but I rarely get to the end. I get distracted, either with my own writing, or just dealing with parenting stuff, and by the time I pick the book up again, I’ve forgotten the storyline, or I can’t remember any of the secondary characters, so I put it back on the shelf and start reading something different. Sometimes I feel like I traded reading for writing, back in about 21010, and I’m not sure it was a wise trade.

Je suis une fan énorme d’Harry Potter, mais je ne suis pas sûr que j’appellerais JK Rowling mon auteur préféré. J’aime bien Sarah Monette, Lynn Flewelling, Dan Simmons, George RR Martin, Joe Abercrombie, Scott Lynch, WA Hoffman, Michael Crichton …

Honnêtement, bien que j’aie été une lectrice avide depuis que j’étais juste une enfant, je ne finis pas de lire beaucoup de livres ces jours, d’autres que ceux je lis avec ma fille à l’heure de coucher. Je commence à lire de nouveaux livres tout le temps, mais j’arrive rarement à la fin. Je suis distraite, avec ma propre écriture, ou juste avec mon rôle parental et au moment où je prends le livre de nouveau, j’ai oublié le scénario, ou je ne peux me rappeler aucun des personnages secondaires, donc je le remets sur l’étagère et je lis quelque chose de différent. Parfois je pense que j’ai échangé la lecture pour l’écriture, soutenir dans environ 21010 et je ne suis pas sûr que c’était un marché sage.


- Your favorite book ? / Votre livre favori ?
I’m going to cheat and give you two, but they’re part of the same series: Melusine, and The Virtu, by Sarah Monette. I’m absolutely crazy about Mildmay.

Je vais tricher et vous en donner deux même s’ils font parti de la même série : Melusine, and The Virtu, de Sarah Monette. Je suis absolument folle de Mildway.


- If you had any advice to give to a future author, what would it be ? / Si vous deviiez donner un conseil à un futur auteur quel serait-il ?
Writing is a lot like parenting. There is no one right way. So, read everything you can find on how to write, then use what works for you and ignore the rest. Anybody who tells you there’s only ONE right way is full of crap.

L’écriture est beaucoup comme être parent. Il n’y a pas une seule bonne façon. Ainsi, lisez tout ce que vous pouvez trouver sur la façon d’écrire, ensuite utilisez ce qui vous convient et ignorez le reste. Si quelqu’un vous dit qu’il y a seulement UNE bonne façon, il raconte des conneries.

– A word to your readers ? / Un mot pour vos lecteurs ?
For my readers, I can only say, thank you for your ongoing support. I wouldn’t be here if it weren’t for you.

Pour mes lecteurs, je peux seulement dire, merci pour votre assistance suivie. Je ne serais pas ici sans vous.

– Allow you to come one day in France ? / Projetez vous un jour de venir en France ?
It’s funny actually, because back in 2010, I wrote the third Zach/Angelo book, Paris A to Z, but I’d never been to Paris. I tried to convince my husband that I needed to go there immediately to do research, but we really couldn’t afford it, so I’ll just apologize now for anything I got wrong. ☺ Since then, I’ve actually spent one single day in Paris. That was a couple of years ago, and of course, that wasn’t anywhere near enough time. I definitely intend to go back (for way more than a day, this time). And I’d really love to visit Alsace, too.

C’est drôle en réalité, parce qu’en 2010, j’ai écrit le troisième livre Zach/Angelo , Paris A à Z, mais je n’avais jamais été à Paris. J’ai essayé de convaincre mon mari que j’aurais dû aller là bas immédiatement faire des recherches, mais nous ne pouvions pas vraiment nous le permettre, donc je ferai juste des excuses maintenant de quoi que ce soit où j’aurais commis une erreur.☺ Depuis lors, j’ai en réalité passé un seul jour à Paris. C’était il y a deux ou trois ans et bien sûr, ce n’était pas assez long. J’ai certainement l’intention d’y revenir un jour. Et j’aimerais vraiment visiter l’Alsace, aussi.

Thanks to Marie for this interview.

Tagué: , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :