Tigres et Démons de Sean Kennedy

image

Sortie le 21 Janvier 2014 chez Dreamspinner Press

Acheter sur Dreamspinner Press :
Tigres et Démons

Quatrième de couverture :

Ce qui compte le plus dans la vie de Simon Murray c’est, dans l’ordre, le football, les amis et le cinéma. Ses amis désespèrent de le voir rencontrer quelqu’un, mais malgré sa solitude, Simon reste prudent en matière d’amour. C’est alors que ses meilleurs amis le traînent de force à une soirée où il intervient dans une conversation sur le football et finit par défendre l’honneur de la star montante Declan Tyler – ignorant que l’athlète est présent. Lors de cette première rencontre singulière, aucun des deux ne sait qu’il va changer à tout jamais la vie de l’autre.

Comme toute sa famille, Simon se réjouit de vivre à Melbourne, berceau du football australien et temple des ultra-fans. Là, les joueurs sont traités comme des dieux – jusqu’à ce qu’ils fassent quelque chose qui provoque la perte des faveurs du public. Cette année, le public s’en prend à Declan à cause de ses blessures à répétition, aussi le soutien de Simon lui donne-t-il du baume au cœur.

Mais tandis que Simon et Declan pataugent pour démarrer une relation, garder secrète l’homosexualité de Declan face à des amis bien intentionnés et des medias de plus en plus soupçonneux devient difficile. Rien ne peut rester caché éternellement. Rapidement, Declan devra choisir entre la carrière qu’il aime et l’homme qu’il désire, et Simon n’est pas connu pour rendre les choses faciles – pour lui ou pour les autres.

Mon Avis :
Petite précision avant de commencer pour les amateurs et amatrice de scènes brûlantes, ce roman en est exempt, il s’agit plus d’une romance gay que d’un véritable M/M en raison de l’absence de scènes homoérotiques à proprement parler.

Simon est un homme qui vit renfermé sur lui même et qui hélas a une vie plutôt monotone. On peut même dire qu’il vit dans un désert affectif, n’ayant pas eu de relation depuis bien longtemps. Il nous ferait presque l’effet d’un ermite s’il n’y avait ses meilleurs amis. Il nous offre plusieurs facettes et c’est fascinant de découvrir que sous un aspect plutôt de butor, il recèle un véritable coeur en or et de la sensibilité.
Declan est un sportif de haut niveau qui subit la pression des médias, de son équipe et qui doit aussi composer avec des blessures récidivantes. C’est un homme qui a tout pour plaire, mais une part de lui demeure cachée au public : son homosexualité. En fait il nous apparaît comme le copain parfait : beau, riche, célèbre bref à tomber. Mais personne n’est parfait : la seule chose qui lui fait peur : réaliser son coming out. Et c’est aussi la chose qui si elle n’est pas réalisée va détruire sa relation.

Ici nous n’avons pas affaire à un roman rapide et expédié en deux temps trois mouvements, au contraire ce récit est dense et nous avons braiments les différentes étapes de la relation entre Simon et Declan qui est décortiquée pour notre plus grand plaisir.
L’auteur a joué sur un sujet très actuel : réaliser son coming-out et surtout les angoisses que cela génère… Par là même il a aussi pu explorer un autre sujet : la communication dans un couple où chacun possède ses propres démons à affronter.

En effet le outing forcé de Declan va précipiter nos amoureux dans un maelström d’émotions et de péripéties plus ou moins agréables à vivre. Simon et Declan auront fort à faire pour maintenir l’harmonie dans leur couple.
J’ai beaucoup aimé la morale sous-jacente qui contredit le vieil adage : pour vivre heureux vivons cachés. Certes pour accéder au bonheur la route est longue et semée d’embûches mais au bout du chemin quel plaisir. Le caractère fort de Simon nous amènera aussi de belles prises de bec mais il servira aussi à consolider leur amour.

L’auteur a su manier avec perfection ces périodes d’angoisse, de doutes dans ce couple. Je n’ai qu’un regret c’est que l’amour de Declan et Simon sera beaucoup plus verbale que physique car c’est vraiment très très édulcoré les rapprochements. Dans ce livre on est pas transporté par la passion mais par le cheminement d’un couple qui malgré les épreuves fera tout pour rester souder.

Cette histoire fait aussi réfléchir quand à l’homophobie qui est vraiment évoquée et nous rappelle que même si elle existe on peut lui faire face sans nécessairement tout perdre, Il ne faut surtout pas surenchérir sur nos détracteurs mais surtout se montrer plus intelligent et montrer plus de cran qu’eux car cela force le respect.

Je dois avouer que je n’ai pas pu lâcher ce livre tellement je voulais savoir ce qu’il allait se passer car à un moment tout va bien et l’instant d’après c’est limite le chaos. Sean Kennedy a su nous créer une romance gay moderne, malgré la patte typiquement masculine (concise et sans chichis), toujours d’actualité, pleine de pudeur. Avec un sujet de fond comme le sport elle ne pouvait qu’éviter d’être fleur bleue…
Il a même pu amener des notes d’humour via le duo infernal des meilleurs amis de Simon qui sont je dois le dire impayable. Les différentes phases de l’histoire sont bien séparées et pas mêlées les unes aux autres ce qui permet de vraiment apprécier sa lecture et d’y suivre une réelle évolution dans la relation amoureuse.

En résumé une lecture coup de coeur que je recommande. Vous passerez un très bon moment et surtout vous en aurez pour votre argent car c’est un véritable roman détaillé et qui évite l’effet « monde des bisounours ». Cet auteur est à suivre… D’ailleurs il existe une suite à ce roman donc les aventures de Declan et Simon sont loin d’être terminées…


2 réflexions sur “Tigres et Démons de Sean Kennedy

  1. J’ai Adoré ce livre. Je crois qu’il surpasse tous ceux que j’ai eu l’occasion de lire. Ça m’embêtait de partir travailler en laissant un chapitre en cours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s