De Rêves en Livres…

Sous Couverture de Hayley B. James

sous couverture

Sortie le 20 Août 2013 chez Dreamspinner Press

Acheter sur Amazon :
Sous couverture

Quatrième de couverture :
L’officier de police Gabriel Carter refuse de se retirer de sa mission sans être parvenu à ses fins. Donc, lorsqu’il part, sous couverture de plusieurs mois, en tant que prostitué masculin nommé Ty, il a bien l’intention de faire tout ce qui est en son pouvoir pour régler son dossier par des arrestations. Il séduit sa cible, Démétrius Pardo, le deuxième homme le plus puissant de Las Vegas et trafiquant d’êtres humains, mais l’homme ne correspond pas du tout à ce à quoi il s’attendait.
Plus Gabriel en apprend sur Démétrius, plus il doit faire face à des rebondissements qui jonchent son chemin dans une affaire qui se complique et le mène au rival de Démétrius, Arden, et au-delà. Il s’agit d’un dossier plein de fausses identités et de quiproquos. Couche après couche, il doit démêler des histoires forgées de toutes pièces. Gabriel est certain qu’il n’y a aucune chance pour qu’il puisse faire un jour confiance à Démétrius en lui confiant sa vie… et encore moins son cœur.

Mon Avis :

Alors tout d’abord une petite précision pour éviter d’être déstabilisé à la lecture: abordez ce livre comme un policier avec de la romance et non comme une romance pure et dure.
Une fois cette précision faite on profite ici d’une intrigue extrêmement bien orchestrée, jusqu’à la fin on se pose des questions…
Les personnages sont très bien travaillés, Ty joue à la perfection son rôle de gentil garçon.
Demetrius sème le doute dans notre esprit, est il amoureux, fait il parti des « gentils  » ou des méchants. Notre cœur souhaite la première option mais est ce si simple ?
J’ai purement et simplement dévoré les paragraphes les uns après les autres, la seule chose qui m’a un peu dérangé c’est l’absence de certitudes concernant Demetrius… On est tellement habitué à avoir un aperçu bien précis dès le début des héros que lorsque ce n’est plus le cas on est déstabilisé mais absolument pas dans le mauvais sens du terme.
L’auteur bouscule allègrement nos certitudes, même une fois qu’on pense savoir, il vient un élément qui change notre vision des choses. C’est un des éléments requis pour tout bon policier…
Ce qui fait la force de ce livre est en fait la complexité de la personnalité de Demetrius, tel le film inception couche après couche on accède enfin à la vérité.
Le côté sensuel n’est pas oublié non plus et nos deux héros nous offre de belles scènes bien hot…
La romance fait partie du récit mais n’est pas vraiment la partie visible du roman, pour la voir il faut se fier aux actes qui malgré certaines incompréhensions entre Ty et Demetrius nous en révèle plus sur eux qu’ils ne le voudraient…
En résumé un livre parfois sombre mais qui vous plaira sans aucun doute, plongez dans une histoire policière complexe, cette parution de Dreamspinner relève le niveau de certaines un peu faiblardes que nous avons pu avoir.
Je vous le recommande.

Tagué: , , , ,

7 Réponses »

  1. Bonjour, je partage votre avis. J’ai pris moi plaisir à lire le bouquin.

  2. Mon préféré pour l’instant dans toutes les parutions françaises de dreamspinnerpress.

  3. alors un grand merci car j’avais très envie de le lire rien qu’en lisant ton avis (avec une p’tite appréhension pour le genre policier). Donc je viens de le terminer et c’est vraiment un coup de coeur… jusqu’au bout on est dans l’histoire sans savoir ce qui est vrai et faux.

  4. Bonjour !
    Pour ma part, j’avoue que je n’ai pas aimé ce livre. Je l’ai trouvé tarte et un peu facile. Quand à Ty, ce garçon est d’une naïveté confondante concernant son amoureux : il passe de criminel à agent du FBI, puis re criminel, puis re agent, puis re re criminel pour finir mort et ensuite à nouveau agent ?! mais moi le gars se présente devant moi à la fin, non seulement j’exige une preuve ADN qu’il est bien qui il dit qu’il est, mais surtout je lui colle mon poing dans la figure !

    ça partait pourtant bien, mais je trouve qu’il devient très convenu, à partir du moment ou on entent parler pour la première fois de cette histoire d’agent sous couverture…

    bref, ça n’est que mon avis 🙂

Rétroliens

  1. Concours " Sous Couverture " | Toshokan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :