De Rêves en Livres…

Les Aventures d’Aliette Renoir 1 : La Secte d’Abaddon de Cécilia Correia

Achetez sur Amazon :
Aliette Renoir, tome 1 : La secte d’Abaddon

Quatrième de couverture :
En arrivant à Paname, les Allemands s’étaient rendu compte qu’une menace plus dangereuse qu’eux sévissait déjà. Alors, en accord avec leurs autorités, ils laissèrent ma famille, les Renoir, continuer leurs petites affaires. Je vais vous dire : cela aurait été plus simple si j’avais dû zigouiller des rongeurs et encore… j’en avais horreur. Bon, je ne vais pas vous mentir plus longtemps, je déteste toutes les bestioles, qu’importe l’espèce animale. Sauf que la plus terrible de toutes, celle que je traquais chaque nuit demeurait mon pire cauchemar. Mais voilà, l’honneur de la famille restait ma priorité. Si bien que même si j’avais le trouillomètre à zéro, je devais quand même braver mes peurs en affrontant mon ennemi juré : le vampire.

Mon Avis :
Que ceux qui dénigrent les auteurs français au profit d’auteurs américains lisent ce livre, il s’agit du vivant exemple que l’on peut écrire de la Bit-Lit 100% Frenchy et créer un petit bijou.
J’ai cédé aux sirènes de mes amies qui m’en disaient un énorme bien et je l’ai demandé dans ma wish list de Noël. Et bien heureusement que Papa Noël a vu que j’ai été gentil toute l’année.
Ce livre est ma récompense.
Bon arrêtons de l’encenser, parlons de l’objet du délit ;-).
Avec ce livre Cecilia allie aventure, action et rire dans un savant mélange qui nous enchante. J’ai souvent ri aux éclats avec le franc parlé de l’héroïne: Aliette. Au début elle apparaît comme une anti-héroïne, elle n’est pas forte, pas très dégourdie, a souvent peur mais elle possède en elle beaucoup de courage et surtout elle surmonte sa peur même si sa réaction première serait de s’enfuir à toute jambe. Cecilia nous rend cette héroïne attachante au fil des mots et surtout certaines des réactions qu’elle a, et bien nous pauvres mortels nous pourrions avoir les mêmes ^^.
L’intrigue est bien recherchée et surtout on ne devine pas de suite qui est le méchant. Ce qui est gage de qualité. Au fur et à mesure l’auteure nous distille de subtils indices qui nous guident dans l’histoire.
Je n’aime pas évoquer l’histoire en elle-même car je pense que c’est ôter un peu du plaisir de la lecture. donc vous n’en saurez pas plus sur ce livre.
J’ai lu ce livre en une soirée, ne pouvant le lâcher…
Toujours est-il commandez le sans tarder, vous m’en direz des nouvelles et je pense que vous deviendrez accroc aux aventures de la plus brillante des chasseuses de l’hexagone…

Tagué: , , ,

1 réponse »

Rétroliens

  1. Interview Cécilia Correia | Toshokan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :